RDC : que pense la population du projet Kinshasa zéro trou ?

Le projet Kinshasa zéro trou, initié par le gouvernement congolais a déjà atteint un taux d’exécution de 96% pour un financement à 100% pour le premier lot. C’est ce qu’a rapporté Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement congolais vendredi 19 août. Nous n’avons pas pu vérifier la fiabilité des chiffres avancés par le porte-parole du gouvernement congolais.

Lancé par Sama Lukonde, Premier ministre congolais en octobre dernier, ce projet visait à réduire les embouteillages devenus quotidiens à Kinshasa. Certains bouchons sont dus à des ralentissements causés par des trous qui se forment sur les chaussées. 

 

Que pense la population des travaux de ce projet dans la capitale ? 

« Seuls les aveugles ne peuvent pas voir l’effectivité du projet Kinshasa zéro trou, car nous roulons de nouveau sur des artères de la capitale avec plaisir. Et nous souhaitons que ce projet atteigne le 100% en tenant aussi compte de bandes des piétons et de l’éclairage publique », confie à Sahutiafrica Michel Kanyinda, avocat vivant à Kinshasa. 

Pour Me Jun Putu, « les travaux sont satisfaisants et que les autorités peuvent encore faire mieux ». 

De son côté, Hervé Diam’s, ingénieur en informatique, pense qu’il y a encore des améliorations à faire. « Dans certaines altères de la ville où les travaux se sont faits, des trous ont commencé encore à se détériorer, notamment sur la route qui mène vers Victoire en passant par la rivière de Kalamu », se soucie-t-il. 

Marcosh, la trentaine révolue et vivant à Kinshasa, estime que le programme Kinshasa zéro trou évolue lentement. « Les autorités doivent améliorer la rapidité des travaux, car cela nous pose trop de problèmes dans plusieurs artères de la ville. Et les embouteillages ne prennent pas toujours fin », déplore-t-il. 

Dans certaines communes de la capitale, des trous sont transformés en ravin barrant des voies d’accès et de sortie aux véhicules. 

« Kinshasa zéro trou doit changer de nom, c’est mieux. Ici à Mombele, je peux vous faire compter le nombre de trous encore visible et vous n’allez plus me poser ce genre de question. Ce projet ne sert à rien jusqu’à présent », lâche Maman Julie, mère de famille et la soixantaine révolue. 

Modogo, chauffeur de taxi-bus 207, juge le projet a produit un bilan mitigé. « Nous ne pouvons pas applaudir les mensonges, le projet n’a pas atteint le 96% comme disent les autorités. Il y a encore beaucoup de trous à boucher et le malheur est que la saison des pluies se rapproche dans un mois », dit-il.  

Ali Maliki 

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

Afrique du Sud : le taux de chômage grimpe à 32,9%

En Afrique du Sud, le taux de chômage a grimpé à 32,9% au premier trimestre de l’année, selon des estimations par l’agence nationale des...

Ethiopie : sur le marché au khat d’Aweday, saison morose pour «l’or vert»

Le khat, « on l'appelle l'or vert », sourit Ramadan Youssouf dans sa boutique de la localité éthiopienne d'Awedaye, au sein de ce qui est décrit...

Sénégal : suspension des vols à l’aéroport de Dakar

Mercredi 9 mai, le Sénégal a suspendu les vols à l'aéroport Dakar-Blaise Diagne après que le dérapage d'un boeing  hors de la piste a...

RDC/Kinshasa : la population sous le choc après la mort d’une mère et de son fils...

Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mai, Francine Ntumba Kankonde et de Sarif Ismael Mukeba Tshilomba, son fils aîné, ont été...

RDC : les atterrissages et décollages suspendus à l’aéroport de Goma

Ce vendredi 26 avril, les atterrissages et décollages des avions sont suspendus suite à un aéronef qui a bloqué la piste de l’aéroport international...