Un navire avec près de 15.800 moutons coule au large du Soudan

Lire aussi

Au moins 15.800 moutons sont morts noyés dans le port soudanais de Suakin en mer Rouge après le naufrage du navire les transportant. C’est ce qu’ont rapporté des responsables locaux dimanche 12 juin. 

Selon Saleh Selim, responsable du département en charge du bétail de la chambre des exportateurs soudanais, les moutons avaient été chargés au port de Suakin, un carrefour commercial pour de nombreux pays africains situé à près de 800 km au nord-est de Khartoum. 

« Très tôt dimanche, le Badr 1, dont la destination était l’Arabie saoudite, a fait naufrage au port alors qu’il transportait 15.800 moutons (…) bien au-delà de sa charge maximale », a affirmé un responsable local qui a requis l’anonymat. 

Un autre responsable du port affirme que l’équipage était sain et sauf. « Le navire pouvait transporter jusqu’à 9.000 animaux. Mais des modifications avaient été apportées pour augmenter cette charge maximale », a-t-il dit sans préciser lesquelles. 

Il craint « un impact environnemental après la mort par noyade de milliers d’animaux » ainsi qu’une perturbation des activités du port. 

D’après M. Selim, 700 moutons ont pu être sortis de l’eau, mais ils « sont en mauvais état ». 

Omar Béchir al-Khalifa, président de la chambre des exportateurs soudanais, a affirmé que le navire avait pris plusieurs heures pour couler. Il souligne que le bateau et sa cargaison « auraient pu être sauvés ». « La valeur totale du bétail transporté est d’environ quatre millions Usd. Je réclame une enquête pour déterminer les causes du naufrage», a-t-il dit.

Le port de Suakin est situé à 60 km au sud de Port Soudan, le principal du pays. Le 25 mai, ses docks avaient été ravagés par un incendie. Une enquête avait été ouverte pour en déterminer les causes. 

Ce sont via les ports soudanais de la mer Rouge que transitent les importations et exportations du Soudan, du Tchad, de l’Ethiopie et de la République centrafricaine, ainsi que le pétrole du Soudan du Sud. 

La Rédaction 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Algérie : la condamnation de Chakib Khelil, ancien ministre de l’Energie, confirmée en appel

Mardi 28 juin, la condamnation à 20 ans de prison ferme par contumace de Chakib Khelil, l'ex-ministre de l'Energie,...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img