Au Nigeria, le gouvernement relance les transferts monétaires en faveur de 12 millions de ménages

Lundi 26 février, le Nigeria a approuvé la reprise immédiate des transferts monétaires en faveur de douze millions de ménages vulnérables, selon Wale Edun, ministre nigérian des Finances.

 

Pour lui, cette décision a été prise dans un contexte de crise du coût de la vie et d’appels des syndicats à amortir les difficultés causées par la crise. Il affirme que cette reprise des transferts monétaires directs est cruciale pour lutter contre la hausse des prix.

 

Il s’agit en particulier celle des produits alimentaires. Ce sera également pour permettre au gouvernement de fournir du pouvoir d’achat à près de 60 millions de personnes les moins aisées.

 

Au Nigeria, le président Bola Tinubu a supprimé en mai dernier une subvention populaire, mais coûteuse sur le carburant. Il a dévalué la monnaie à deux reprises en moins d’un an, entraînant une flambée des prix. Une décision qui a mis le pays dans la crise du coût de la vie, alimentée par le taux d’inflation le plus élevé depuis près de trois décennies.

Lire aussi :  Nigeria : Nnamdi Kanu, chef de l’Ipob, recouvre sa liberté

 

Les dernières mesures, visant à atténuer l’impact des réformes en cours, font suite à un ultimatum de deux semaines, lancé par les principaux syndicats du Nigeria au gouvernement, pour répondre à des revendications allant de l’augmentation des salaires à un meilleur accès aux services publics.

 

Les syndicats ont accusé le gouvernement de ne pas avoir tenu ses promesses visant à atténuer l’impact des réformes. Ils prévoient une manifestation de deux jours à partir de ce mardi pour élever la voix face aux difficultés.

 

Mais, le ministre des Finances a répondu aux préoccupations concernant les irrégularités passées. M. Edun souligne l’introduction de mesures strictes pour identifier les bénéficiaires.

Lire aussi :  Nigeria : les autorités limitent l’aide humanitaire au nord-est

 

Il renseigne que les paiements seront effectués directement sur des comptes bancaires ou des portefeuilles d’argent mobile liés à un numéro d’identité national ou à un numéro de vérification bancaire. C’est pour garantir la transparence et la traçabilité.

 

« Chaque personne reçoit 25 000 nairas pour un total de trois mois. Il sera clair à qui cela est allé et quand cela leur est arrivé », a-t-il déclaré devant la presse.

 

Le gouvernement nigérian a aussi promis un soutien supplémentaire, notamment un programme de sécurité sociale pour les jeunes et les diplômés au chômage, ainsi qu’un programme de crédit à la consommation pour renforcer l’accessibilité financière et la reprise économique.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Tanzanie : Barrick Gold dément les allégations de violations des droits humains dans sa mine de...

Jeudi 20 juin, la société minière canadienne Barrick Gold a, dans une lettre adressée au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies (CDHNU),...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

DRC Mining Week 2024 : l’ARSP complimente MES pour son implication dans la chaîne de valeur...

L’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé a, lors de la DRC Mining Week 2024, visité les installations du groupe Mining...

DRC Mining Week 2024 : l’Usaid lance un programme de subvention du secteur privé

L'Agence américaine pour le développement international (USAID) a, lors d'une conférence en marge de la DRC Mining Week 2024, lancé une proposition de programme...