Au Togo, les législateurs adoptent une nouvelle constitution

Les législateurs togolais ont adopté lundi une nouvelle constitution, faisant passer le pays d’un système présidentiel à un système parlementaire et donnant au Parlement le pouvoir d’élire le président de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest.

 

Le président sera choisi « sans débat » par les législateurs « pour un mandat unique de six ans », et non par le public, selon le nouveau texte.

 

Le vote a lieu moins d’un mois avant les prochaines élections législatives au Togo, mais on ne sait pas encore quand le changement — qui a été approuvé par 89 voix pour, une contre et une abstention — entrera en vigueur. Actuellement, le président peut exercer un maximum de deux mandats de cinq ans.

 

La modification de la Constitution, proposée par un groupe de législateurs issus pour la plupart du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), a été adoptée à la quasi-unanimité.

Lire aussi :  Ghana : vers l’adoption d’une loi anti-LGBT au Parlement

 

L’opposition du pays, qui a boycotté les dernières élections législatives de 2018 et dénoncé des « irrégularités » dans le recensement électoral, est faiblement représentée à l’Assemblée nationale.

 

La nouvelle constitution introduit également le poste de « président du conseil des ministres » doté de « la pleine autorité et pouvoir pour gérer les affaires du gouvernement et être tenu responsable en conséquence ».

 

Le président du conseil des ministres est « le chef du parti ou le chef de la coalition majoritaire des partis à l’issue des élections législatives. Le poste sera exercé pour un mandat de six ans », selon le texte.

 

« Le chef de l’Etat est pratiquement dépouillé de ses pouvoirs au profit du président du conseil des ministres, qui devient la personne qui représente la République togolaise à l’étranger et qui dirige efficacement le pays dans sa gestion quotidienne », a déclaré Tchitchao Tchalim, président de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de l’Assemblée nationale.

Lire aussi :  Togo : Faure Gnassingbé annonce une aide supplémentaire de 240 millions USD du FMI

 

Le nouveau texte marquera l’entrée du Togo dans sa cinquième république, le dernier changement constitutionnel majeur remontant à 1992.

 

Elle intervient à moins d’un mois des prochaines élections législatives, qui doivent se tenir le 20 avril en même temps que les élections régionales, auxquelles l’opposition a annoncé sa participation.

 

En 2019, les parlementaires ont révisé la constitution pour limiter à deux mandats présidentiels, mais cette loi ne s’est pas appliquée rétrospectivement, laissant le président Faure Gnassingbé libre de se présenter aux deux prochaines élections. Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, a succédé à son père, le général Gnassingbé Eyadema, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État il y a plus de 50 ans.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

…la marmite des esclaves…(Carnet de Christian Gombo)

…pour mieux voir Moanda, cette ville-fleuve, ville-océan, oui Moanda, ville-poisson, ville-crabe, ville-crevette, ô Moanda ville-pétrole, ville-plage, ville-sable, sable mouvant, sable riant, sable coulant, sable...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...