Centrafrique: Situation tendue à une semaine des élections 

À une semaine des élections présidentielle et législatives, la tension monte en Centrafrique. Une coalition des rebelles regroupant les combattants ex-Seleka et antibalaka a bloqué les principaux axes routiers menant vers Bangui dimanche 20 décembre. 

Selon une source locale, l’ancien président centrafricain, François Bozizé est à la tête de cette attaque et il comploterait un coût d’État.

«Depuis l’invalidation de sa candidature, Bozizé est entré en clandestinité pour rebondir avec cette nouvelle coalition rebelle. Ce qui est marrant, il est avec ceux qui l’avaient fait tomber en 2013 », déclare cette même source sous couvert d’anonymat. 

Une accusation rejetée par le camp Bozizé, dans la journée de dimanche 20 décembre. 

«Nous démentons catégoriquement que Bozizé soit à l’origine de quoi que ce soit», a déclaré à l’AFP Christian Guenebem, porte-parole du Kwa Na Kwa (KNK), le parti de François Bozizé.  

Ce proche de l’ex président Centrafricain a affirmé que « le  gouvernement a toujours voulu porter atteinte à l’intégrité physique et politique de Bozizé ».

Lire aussi :  Centrafrique : retrait de l’opposition de l’organisation du dialogue national

Une frange de l’opposition démocratique a annoncé dimanche 20 décembre suspendre sa campagne pour les prochaines élections. Elle juge incertaine le climat sécuritaire pour aller au vote. Sur le terrain, des candidats aux législatives ont été dépouillés par des hommes armés en provinces.

Les rebelles ont occupé depuis dimanche, la ville de Baboua à 50 km du Cameroun,  seul corridor économique en ravitaillement Douala-Bangui. L’occuper, c’est asphyxier tout le pays économiquement.

Les élections législatives et présidentielles auront lieu le 27 décembre de l’année en cours, selon le calendrier électoral Centrafricain.

Le jeudi dernier, la Coalition Patriotique pour le Changement (CPC) réunissant les ex-seleka et antibalaka avait lancé ses premiers assauts sur Bossembele, Bossemptele et Yaloke (villes au Nord-ouest de Centrafrique). 

La riposte conjointe des Forces armées centrafricaines (FACA), des casques bleus de la Minusca et mercenaires russes n’a pas tardé à descendre sur le lieu. Les assaillants sont stoppés depuis à 152 km de Bangui. Vers le Sud-ouest, les FACA et les russes ont déjoué une offensive contre la ville de M’baiki.

Lire aussi :  RCA: Les Centrafricains dans l’attente des résultats de la présidentielle

Face à la menace, le Rwanda et la Fédération de Russie ont transporté des troupes dimanche 20 décembre à Bangui pour bloquer la montée en puissance de cette coalition rebelle. 

Inès Kayakumba

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Nigeria : un policier tué dans une attaque d’hommes armés à Zamfara

Au moins un policier a été tué lors d'une attaque d'hommes armés dans une division de police dans la ville de Zurmi, dans l'État...

Est de la RDC : au moins neuf morts dans des attaques à Beni

Au moins neuf personnes, dont trois femmes, ont été tuées dans des attaques perpétrées par les présumés ADF la nuit du lundi à mardi...

RDC : une attaque de la milice Codeco fait au moins 15 morts en Ituri

Des miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (Codéco) ont tué près de quinze personnes dans une attaque dans le territoire de...