Congo : des peines de prison requises contre un groupe d’élèves pour «vandalisme du drapeau»

Vendredi 8 mars, le procureur de Brazzaville a requis une peine de deux mois de prison ferme et une amende de 50 000 francs CFA (76 euros) pour quinze des dix-sept élèves d’un lycée technique, accusés de vandalisme du drapeau congolais.

 

Deux étudiants ont été acquittés, tandis que le sort des autres sera décidé par le tribunal la semaine prochaine. Cette affaire, qualifiée d’extrême gravité, a suscité des réactions de la part des avocats de la défense et de l’État.

 

Maître Haris Kissouéssoué, avocat de la défense, a exprimé son étonnement face à la demande du ministère public, soulignant que les enfants sont en classe d’examen et devraient être libérés pour mieux se préparer.

Lire aussi :  Présidentielle-Congo: La force publique ouvre le bal

 

« Nous pensons que le tribunal ne suivra pas le ministère public, étant entendu que ces enfants n’ont rien fait. Il faudrait qu’ils soient mis en liberté pour mieux préparer leur examen de baccalauréat », a-t-il déclaré.

 

De son côté, Me Jean-Fortuné Bassinga, avocat de l’État, a demandé une sanction symbolique pour les élèves afin de leur permettre de reprendre leurs cours tout en tirant une leçon de cette affaire. Il a souligné que l’État a demandé une condamnation à un franc symbolique en tenant compte du statut d’élève des jeunes concernés.

 

Deux des dix-sept élèves initialement inculpés ont été relaxés faute de preuves. Les quinze autres étudiants attendent désormais le jugement qui sera rendu le 14 mars prochain.

Lire aussi :  Congo : Arsène Séverin Ngouéla, lauréat du prix «René Cassin pour la liberté d’expression»

 

Le 5 février dernier, ces enfants ont remplacé le drapeau du Congo par celui d’une bande des brigands, bébés noirs, appelés communément « Arabes », et cela dans une école publique à quelques mètres de la résidence de Denis Sassou Nguesso.

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Bénin, trois Nigérians condamnés sur fond de brouille entre Niamey et Cotonou

Lundi 17 juin, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a condamné trois ressortissants nigériens à dix-huit mois de prison...

Niger : la Cour d’Etat lève l’immunité de Mohamed Bazoum

Ce vendredi 14 juin, la Cour d’Etat a levé l’immunité du président Mohamed Bazoum, évincé lors d’un putsch en juillet 2023. Une décision que...

Massacre de 2009 en Guinée : quand la défense de Dadis Camara plaide l’acquittement

En Guinée, les avocats du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte, ont plaidé son acquittement ce lundi 10 juin au procès...

Niger : nouveau rapport d’une audience menaçant l’immunité de Mohamed Bazoum

Au Niger, la Cour d'Etat a reporté la décision qu'elle devait rendre au sujet de la levée de l'immunité du président Mohamed Bazoum, renversé...

En RDC, ouverture du procès de la tentative de coup d’Etat du 19 mai

Ce vendredi 7 juin, le procès de la tentative de coup d’Etat déjouée par l’armée congolaise le 19 mai s’ouvre au tribunal militaire de...