Covid-19: Les lieux de culte toujours fermés au Gabon

Lire aussi

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...

Burkina Faso : reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition burkinabé concernant la sécurité ainsi que la réconciliation nationale a repris...

Mali : «Nous sommes dans la logique de respecter nos engagements tout en étant réalistes» (Choguel Maïga)

« Nous avons expliqué à nos partenaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) que nous allons...

Le Gabon maintient son plan d’urgence sanitaire face à la propagation du Covid-19.  Les lieux de culte restent fermés. Il en est de même pour les hôtels, motels bars et night-club.

Le ministre Gabonais de la santé a déclaré que le pays a le plus faible tôt de létalité de la sous-région – CEMAC. La tendance baissière du taux de contamination se situe a moins 1℅ par semaine pour un taux de prévalence de 5,3℅ enregistre il y a 6 mois. Malgré ces résultats optimistes, les autorités sanitaires restent prudents.

Le collectif des églises de réveil et ministères apparentés dont l’archevêque Moulaka est le président ont annoncé dans un communiqué l’organisation d’une journée de sanctification des églises le dimanche 27 septembre 2020. L’archevêque a été interpellé suite à cette initiative. Il est perçu comme un instigateur des collectif des responsables des lieux de culte qui protestent contre la fermeture continue des temples. La garde à vue de l’archevêque Moulaka a durée 2 heures dans un commissariat de Libreville.

Selon le collectif, la désinfection des lieux de culte n’était qu’une action de purification des temples qui se poursuivra jusqu’au 4 octobre prochain.

Aucun mot d’ordre formel n’a été donné pour réouvrir les églises en vue de rassemblement de masses comme autrefois. Dans d’autres pays d’Afrique, les lieux de culte ont déjà repris leurs activités après une période de fermeture suite à la pandémie du coronavirus.

Charles Stéphane Mavoungou

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -