Malabo, l’expression de la culture congolaise dans Kinshasa

Lire aussi

Nigeria : le gouvernement approuve la construction du complexe industriel du port maritime d’Escravos

Au Nigeria, le gouvernement approuve le projet de construction du complexe industriel du port maritime d'Escravos, ville pétrolière située...

La Zambie prévoit une hausse de 7% de la production de maïs

La Zambie veut augmenter sa production de maïs de 7% en 2021. «La production du maïs devrait passer à...

Football : Hugo Broos fait le choix de Bafana Bafana

Hugo Broos, technicien belge, devient le sélectionneur principal de l’Afrique du sud. Hugo Broos remplace Molefi Ntseki. Ce dernier...

Malabo est l’une des rares galerie d’arts de Kinshasa, située dans la commune de Kinshasa, au croisement des avenues Luvwa et Kato. Au fond de la salle d’exposition de cette galerie, un fauteuil en tapis kuba et des masques de diverses tributs.

A l’intérieur, des tableaux tapissent les murs. Ils sont tous des œuvres des artistes congolais. Malabo est un anagramme en fait, même s’il peut faire penser à la capitale de la Guinée Equatoriale. Malabo est constitué des initiales du nom de la fille de son initiateur, Yvon Edoumou. Il se présente comme étant un cadre de promotion de la culture africaine en général et congolaise en particulier. Malabo voudrait être un cadre qui sécurise les génies d’arts et les artistes congolais dans la promotion de leur art.

“Souvent les artistes rencontrent les acheteurs qui viennent très souvent de l’extérieur et qui vont revendre leurs œuvres au prix fort. Mais quand ils achètent ici au Congo, ça vaut quasiment rien du tout comparé au prix de vente à l’extérieur. Nous avons créé Malabo pour que les oeuvres des artistes congolais soient vendus à Kinshasa, à des prix qui ne vont pas léser les artistes”, indique Joseph Archy Mayunga, associé gérant de la galerie d’arts Malabo.

Galerie d’arts Malabo 2(@sahutiafrica)

“Malabo est donc créé pour mettre tous les artistes en sécurité, réglementer justement ce secteur qui souffre. Nous signons des contrats qui laissent aux artistes leurs libertés de travailler avec que ils veulent. Néanmoins, ils travaillent dans un cadre réglementé où tout est clair », insiste Joseph Archy Mayunga.

Galerie Malabo, de l’abstrait au concret!

Créée en 2012, la galerie Malabo organise chaque trimestre des expositions destinées à la classe congolaise moyenne. Ce salon de rencontre artistique s’est fixé pour objectif de faire tomber les voiles, qui font des œuvres d’arts un mythe. Son emplacement, dans une commune population a aussi voulu casser le mythe de voir les différentes galeries d’arts situées dans la commune de la Gombe, centre des affaires à Kinshasa.
Depuis décembre 2020, six artistes d’origine congolaise ont fait une exposition dans cette galerie.

Tableau des galeries Malabo (@sahutiafrica)

“Malabo au-delà d’être une activité à but lucratif est l’aboutissement d’une passion pour l’art congolais. Ce projet de galerie nous l’avions depuis plus de 6 ans. Faute d’aides et des soutiens financiers que nous avons cherché partout, nous avons décidé de nous lancé avec nos moyens pour donner une nouvelle dynamique à l’art congolais”, raconte l’associé gérant de la galerie d’arts Malabo.

En mars dernier, l’artiste plasticien Mbela Mambweni a fait une exposition en solo. Mbela Mambweni est un artiste contemporain qui tente de révolutionner sa technique est sa démarche.

Avant d’avoir la galerie, Malabo a organisé des expositions à Kinshasa, à Brazzaville, ainsi qu’à Paris. La galerie est venue donner une adresse physique à des expressions artistiques qui existent déjà.

Trésor Mutombo et Hana Kele

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Nigeria : le gouvernement approuve la construction du complexe industriel du port maritime d’Escravos

Au Nigeria, le gouvernement approuve le projet de construction du complexe industriel du port maritime d'Escravos, ville pétrolière située...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -