Kenya : la fin de la subvention occasionne la hausse record du prix du carburant

Lire aussi

Mercredi 14 septembre, le Kenya a atteint niveau record des prix du carburant. C’est après la mise en application de la nouvelle politique gouvernementale visant à supprimer les subventions sur les produits pétroliers.

Lors de son investiture, le président kényan William Ruto a fait savoir qu’il allait supprimer les subventions sur le carburant et la nourriture, soulignant qu’elles représentent un fardeau pour le Trésor public et entraînent souvent des pénuries de produits.

« Le Super Petrol est en hausse de 20,18 Sh pour se vendre au détail à 179,30 Sh le litre à Nairobi. Le diesel est en hausse de 25 shillings pour se vendre à 165,00 shillings le litre tandis que le kérosène est en hausse de 20 shillings pour se vendre à 147,94 shillings le litre. Et que les prix seront en vigueur du 15 septembre au 14 octobre 2022 », a noté l’Autorité de réglementation de l’énergie et du pétrole (Epra).

Bien que la subvention pour Super Petrol ait été supprimée, une subvention de 20,82 Sh/litre et de 26,25 Sh/litre avait été retenue respectivement pour le diesel et le kérosène afin de protéger les consommateurs des prix élevés.

« Les prix incluent la taxe sur la valeur ajoutée de 8% conformément aux dispositions de la loi de finances de 2018, de la loi de 2020 sur les lois fiscales (modification) et des taux révisés des droits d’accise pour l’inflation conformément à l’avis juridique n° 194 de 2020 », a ajouté le communiqué.

En juillet dernier, les prix de produits à la consommation au Kenya ont atteint 8,3%, soit le taux le plus élevé en 5 ans malgré les subventions du gouvernement sur les principaux produits de base et les réductions d’impôts.

« Les interventions de subventions de l’administration sortante n’ont pas porté leurs fruits. Mon administration va se concentrer sur l’amélioration de la production pour augmenter l’offre de matières premières, notamment agricoles, à des prix naturellement plus bas », avait dit William Ruto, lors de son investiture.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img