Dans l’est du Soudan, une attaque de drone fait au moins 12 morts

Une attaque de drone a fait au moins douze morts et trente blessés mardi à Atbara, ville jusqu’ici épargnée par la guerre sanglante qui ravage le Soudan depuis près d’un an, ont rapporté une source médicale et des témoins à l’AFP.

 

« Un feu s’est déclenché à Atbara après une attaque de drone pendant un iftar », la rupture du jeûne de ramadan, a indiqué un témoin par téléphone à l’AFP. Ce repas, « organisé par et sur la base de la milice islamiste Baraa », qui combat aux côtés de l’armée, « rassemblait des civils et des miliciens », a affirmé à l’AFP un autre habitant.

 

« Un mouvement de panique dû au choc de l’explosion » s’est emparé des habitants d’Atbara, place forte de l’armée, située à 300 km au nord-est de Khartoum, affirme la même source.

 

Les corps de « douze tués victimes et trente blessés » sont arrivés à l’hôpital de la ville, a rapporté à l’AFP une source médicale sans préciser s’il s’agissait de civils ou de miliciens. Un précédent bilan faisait état de sept morts et dix blessés.

Lire aussi :  Au Soudan, une génération d'enfants «détruite» en une année de guerre

Pour l’heure, l’attaque n’a pas été revendiquée.

 

La guerre, qui a éclaté le 15 avril 2023 entre le chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Burhane, et son ex-adjoint, le général Mohamed Hamdane Daglo, patron des paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), a fait des milliers de morts et provoqué le déplacement de plus de 8,5 millions de personnes, selon l’ONU.

 

Mais jusqu’ici, les combats avaient épargné Atbara, où sont localisées des troupes de l’armée dont la mission est de protéger cette ville stratégiquement positionnée sur la route vers Port-Soudan, sur la mer Rouge, où s’est réfugié le gouvernement loyal à l’armée.

 

Les paramilitaires, qui contrôlent la majorité de la capitale et de vastes pans du pays, possèdent bien des drones mais sont positionnés à 250 km au sud-ouest d’Atbara, sur la route en provenance de Khartoum.

Lire aussi :  Soudan : le Conseil de sécurité de l'ONU veut appeler à une trêve avant le Ramadan

 

Ces anciens miliciens arabes Janjawids, qui menaient il y a une décennie une politique de terre brûlée au Darfour pour l’ex-président Omar el-Béchir, contrôlent aussi la majorité du Darfour, région vaste comme la France coupée du reste du pays depuis des mois.

 

Lundi, des avions « de l’armée ont bombardé la ville d’el-Facher, faisant des morts parmi les civils », dans ce chef-lieu du Darfour-Nord, à 800 km de Khartoum, « où sont regroupés des milliers de civils ayant fui les combats au Darfour », a dénoncé mardi sur X Tom Perriello, nouvel émissaire de Washington après le départ de son premier ambassadeur au Soudan depuis 25 ans.

 

Dans l’ensemble du pays, les paramilitaires comme l’armée « continuent à empêcher l’aide humanitaire d’entrer dans le pays et limitent la liberté de circulation des civils. Ce mépris flagrant pour la vie des civils exacerbe la crise humanitaire et celle des réfugiés qui frappent le Soudan », a-t-il ajouté.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Au Nigeria, des hommes armés tuent près de huit personnes

Au moins huit personnes et près de 150 autres enlevées. Tel est le bilan avancé par les autorités lundi 27 mai après une attaque...

Mali : cinq soldats tués dans une attaque d’hommes armés

Au moins cinq soldats de l'armée malienne ont été tués et plusieurs autres blessés, lors d'une attaque des hommes armés, dimanche 26 mai dans...

Une vingtaine de morts dans une attaque d’hommes armés dans le centre du Mali

Une attaque d’hommes armés a fait une vingtaine de morts dans la région de Bandiagara, située dans le centre du Mali, samedi 25 mai,...

RDC/Ituri : l’armée tente de déloger les ADF de leur bastion à Mambasa

Les armées congolaise et ougandaise ont mené, jeudi 23 mai, une opération pour traquer des rebelles ougandais ADF dans le territoire de Mambasa en...

Dans l’est de la RDC, l’armée multiplie des offensives contre les rebelles du M23

L’armée congolaise, appuyée par les Wazalendo, tente de reprendre la main face aux rebelles du M23 et a annoncé avoir récupéré des localités dans...