Kenya: Une autorité décapitée par des rebelles somaliens

Lire aussi

Omar Adan Buul, le chef de Gumarey, un village dans le Nord-Est du Kenya, à une vingtaine de kilomètres à la frontière somalienne, a été décapité par des islamistes radicaux somaliens Shebabs, ont annoncé des sources policières. Sa décapitation a été revendiquée par les Shebabs, mercredi 23 décembre 2020.

« Nous avons retrouvé la tête de la victime abandonnée le long de la route. Elle a été acheminée à la morgue. Les éléments de la police continuent les enquêtes pour retrouver le reste du corps » a annoncé un haut gradé de la police présent pendant l’opération, ayant requis l’anonymat.

Cette autorité locale Kényane a été enlevée par les rebelles le vendredi 18 décembre 2020 lors d’une incursion. Les autorités kenyanes n’ont fait aucune déclaration officielle au sujet de cet assassinat.

Par le passé, les rebelles Shebabs ont mené plusieurs attaques au Kenya, notamment à Nairobi la capitale.

Jacques Elenge

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de vingt morts dans un accident de route au Tchad

Au moins vingt personnes sont mortes et plusieurs autres blessées dans une collision entre un bus et un camion...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img