De la fiction congolaise à l’ouverture du festival Y’Afrika

Des cris de joie, une grogne d’ovation à la fin du long-métrage « Malik la légende d’Ankoro », une fiction d’un réalisateur congolais projetée à la deuxième édition du festival Y’Afrika vendredi 14 octobre à l’institut Français de Kinshasa, capitale congolaise.

Quelques minutes avant la projection du film, un calme silencieux s’est observé dans la salle. Des lumières sont éteintes et tous les regards restent figés sur l’écran géant.

La famille déchirée pour le trône

Anxiété, concentration, le rire aussi. Une centaine des personnes venues dans la soirée inaugurale de la deuxième édition du festival Y’Afrika, sont impatientes de voir l’issue de cette fiction.

Cette dernière raconte l’histoire d’un conflit né entre enfants du roi dont deux filles et un garçon sont prêts à s’entretuer pour la succession de leur père à la tête du royaume d’Ankoro.

Askia, l’aînée de la famille, était préparée pour succéder à son père. Mais Malik, son frère cadet, naquit au moment où sa sœur était déjà prête pour le trône. Malgré sa prise de pouvoir, le trône réclame toujours Malik.

Lire aussi :  RDC/Football : Théo Bongonda à Spartak Moscou, c’est fait

Malik le roi      

Malaïka, l’autre fille qui a elle-même tué son père le roi, était aussi animée par le désir de prendre le trône. Afin de prouver à son défunt père qu’elle était aussi capable de se battre et diriger le royaume. Malgré sa malice et la puissance d’Askia, Malik a en fin de compte pris le trône qui lui revenait de droit selon la tradition de ce royaume imaginaire d’Ankoro.

Le long-métrage « Malik la légende d’Ankoro »(@sahutiafrica)

« Ces ovations traduisent une sorte de récompense. Ce film est presque une année de travail. Merci à Y’Afrika de m’offrir l’opportunité de faire découvrir à tous, notre savoir-faire » confie à Sahutiafrica Justin Nyembo, réalisateur du film.

D’après lui, ce film tourné en français, mais aussi surtout en lingala, et même en swahili, a pour but de mettre l’accent sur la culture congolaise.

Le xalam en sourdine

« En réalisant cette fiction, je voulais montrer au reste du monde ce que nous, congolais, sommes capables de faire. L’idéal, c’est de mettre notre culture en avant », dit-il. Il compte sur l’appui des personnes de bonne volonté pour lui permettre de mettre ce film à la portée de tous dans les chaînes de télévision locales et internationales.

Lire aussi :  RDC : les États-Unis condamnent une tentative de putsch déjouée

Pour une soirée qui a débuté sur les douces musiques jouées avec les instruments purement africains notamment le xylophone et le xalam, guitare traditionnelle wolof au Sénégal, « l’issue est à la hauteur », a livré une jeune fille. Elle semble très heureuse. Même si elle ne veut pas donner son nom. Elle affirme avoir « adoré » toutes les quatre projections de la soirée. Mais elle a un penchant pour « Malik ».

La soirée a été agrémentée par trois bandes dessinées avant le film de la clôture. Selon Mira, les enfants ses sont aussi régalés dans ce festival dans les avant midi. « La journée de clôture s’annonce alléchante au regard de surprise réservée au public », a annoncé l’animatrice de la soirée avant de dire à bientôt.

Joe Kashama

Les plus lus

DRC Mining Week édition 2024 : remédier au manque de capacité énergétique, Kibali Gold Mine livre...

Comment remédier au manque de capacité énergétique ? Jean-Paul Ilunga Mbayo, ingénieur en électricité de Kibali Gold Mine, filière de Barrick Gold, a livré l’expérience...

DRC Mining Week 2024 : Malia Agency innove avec l’introduction de la « moto électrique » sur le...

En marge de l'événement phare de l'industrie minière congolaise, la DRC Mining Week, organisée du 12 au 14 juin à Lubumbashi, Flavien Bwira, directeur...

Football/Elim-Mondial 2026 :  le Soudan, solide leader du groupe B

Grâce à leur victoire dans le choc de deux Soudans (3-0), les Crocodiles du Nil consolident leur première place dans le groupe B au...

Le Sénégal entame la production du premier champ pétrolier offshore

Ce mardi 11 juin, le Sénégal a annoncé le démarrage de la production du premier projet offshore, rejoignant le club des pays producteurs de...

Kenya : le gouvernement approuve la vente de ses actions dans six sociétés cotées

Au Kenya, le gouvernement prévoit de vendre ses actions dans six sociétés cotées, dont un cimentier et la bourse des valeurs du pays, a...

Sur le même thème

Bruits divers de la Rue, récoltés par Monsieur le Sage (Carnet de Christian Gombo)

« On a investi le nouveau gouvernement, on pourra maintenant prendre la bière à moins cher, partir dans les hôtels gratuitement parce qu’il fait trop...

RDC/Musique : le concert de Félix Wazekwa à Adidas arena reporté

Prévu le 01 juin prochain à Adidas Arena à Paris, le concert de l'artiste musicien congolais Félix Wazekwa est reporté au 14 décembre.   Dans une...

Plusieurs mois d’attente et de patience pour presqu’un «copier-coller» (Carnet de Christian Gombo)

Plusieurs mois que le likasu autrement appelé noix de kola ou même noix de cola est devenu introuvable. Introuvable et donc cher. Trop cher....

Carnet de Christian Gombo : l’armée recrute des jeunes filles de 18 à 25 ans (Jeune fille,...

Et bien sûr ne sont pas concernées par cette charité de l’Etat : les filles de tous les premiers ministres (actuels comme honoraires), les...

Littérature : «Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours», immersion dans la...

« Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours ». C’est le titre du livre co-écrit et présenté par le professeur...