Des affrontements intercommunautaires ravagent le nord du Cameroun

Lire aussi

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...

Éthiopie : le Tigré confronté à l’épuisement des stocks de denrées alimentaires (ONU)

En Éthiopie, les stocks de denrées alimentaires. Mais aussi du carburant sont complètement épuisés dans la région de Tigré,...

La RDC perd plus de 6 milliards Usd à cause des exonérations douanières (GEC)

En RDC, les exonérations douanières ont causé une perte d’au moins 6,3 milliards Usd aux caisses de l’état entre...

Près de sept personnes ont été tuées et dix-neuf autres blessées dans des combats entre deux communautés (les Arabes Choas et les Mousgoums) dans l’arrondissement du Logone-Birni dans l’extrême-Nord du Cameroun. C’est ce qu’ont annoncé les sources locales dimanche 05 décembre. Selon une source locale, la cause de ces affrontements n’est pas justifiée. Et appelle ces deux communautés à vivre ensemble.

« Il s’agit d’un bilan provisoire, car il y a eu plusieurs blessés graves qui pourraient succomber », a déclaré Abakar Brahim, maire du Logone-Birni. Il indique que « les blessés ont été évacués à l’hôpital régional annexe de Kousseri pour recevoir les soins appropriés ».

Au Cameroun, ces combats entre communautés sont fréquents dans le nord du pays, où plusieurs habitants possèdent des armes blanches, telles que des flèches utilisées dans des cérémonies coutumières.

En août dernier, ces deux communautés se sont affrontées dans le canton d’El Birké, qui a fait quinze morts et plusieurs blessés. Au moins 23.000 personnes ont fui des combats de leurs villages du Logone Birni à l’extrême Nord vers le Tchad voisin et dans d’autres localités de l’extrême-Nord, selon le haut-commissariat pour les réfugiés (Hcr).

Asaph Mawonda

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -