Cameroun: L’opposant Maurice Kamto de nouveau libre

Lire aussi

Le gouvernement camerounais a levé le blocus autour de la résidence de l’opposant Maurice Kamto, président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), mardi 8 décembre. Kamto est libre de tout mouvement.

Les policiers et gendarmes déployés autour de la résidence de Maurice Kamto depuis le 20 septembre sont appelés à quitter. Ces gendarmes empêchaient à Maurice Kamto de se déplacer hors de sa maison. Toutes ses visites étaient filtrées et la plupart interdites. 

Selon des sources locales, l’opposant camerounais ne recevait que ses avocats et quelques fois les membres de sa famille. 

La levée de cette mise en résidence surveillée intervient juste après la tenue des élections régionales du 6 décembre, contestées par l’opposant, il y a quelques mois. 

Le 18 septembre, Maurice Kamto avait appelé à une protestation contre la convocation des élections régionales. Pour l’opposant camerounais, les élections ne pouvaient pas être organisées sans demander la fin du conflit dans les régions anglophones et le départ du pouvoir du président Paul Biya. 

Qualifiées d’insurrectionnelles par les autorités camerounaises, ces manifestations ont été réprimées. Plusieurs militants du MRC de Maurice Kamto ont été interpellés et d’autres incarcérés. Ils ont tous été libérés. 

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img