Dette en Zambie : pression américaine sur le créancier chinois

Lundi 23 janvier, les Etats-Unis ont promis de faire pression sur les créanciers de la Zambie et notamment la Chine, pour alléger la dette colossale du pays d’Afrique australe en défaut de paiement, qui tente de restructurer ses emprunts.

« Nous continuerons à faire pression pour que les principaux créanciers, bilatéraux et du secteur privé, participent de manière significative à l’allègement de la dette de la Zambie, en particulier la Chine », a affirmé la secrétaire d’État américaine au Trésor, Janet Yellen, en visite à Lusaka dans le cadre d’un voyage d’une dizaine de jours en Afrique.

« Le traitement de la dette de la Zambie est une priorité absolue pour le Trésor », a-t-elle ajouté à l’issue d’une rencontre avec le ministre zambien des Finances, Situmbeko Musokotwane.

Lire aussi :  L'ONU s'alarme du trafic de faux médicaments dans des pays du Sahel

Elle s’est également entretenue avec le président Hakainde Hichilema. Ce dernier a dit espérer que la restructuration de la dette du pays soit achevée au cours des deux prochains mois : « Tant que nous ne résoudrons pas cette question, cela faussera les progrès que nous avons réalisés jusqu’ici ».

En 2020, la Zambie a été le premier pays africain à se retrouver en défaut de paiement sur sa dette extérieure (estimée à 17,3 milliards de dollars) depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Sa dette avait explosé sous Edgar Lungu, qui avait contracté des emprunts massifs pour financier une frénésie de projets d’infrastructures pendant ses six années à la présidence.

Lire aussi :  Zambie : Kenneth Kaunda est mort à 97 ans

Le président Hichilema, élu en 2021 sur des promesses d’éradiquer la corruption et ressusciter l’économie, a permis d’améliorer les relations du pays avec ses créanciers et les donateurs internationaux.

Le FMI et la Banque mondiale ont débloqué des aides. Le G20 a aussi convenu d’un cadre commun pour la restructuration de la dette des pays les plus pauvres mais sa mise en œuvre est lente. Les États-Unis accusent la Chine, principal créancier de nombreux pays africains, de ralentir le processus.

L’administration Biden tente de regagner de l’influence en Afrique, terrain d’une âpre concurrence économique et politique entre grandes puissances.

La Rédaction

Les plus lus

RDC/Football : le président Tshisekedi promet d’honorer Héritier Luvumbu

En RDC, le président Tshisekedi promet d'honorer l'attaquant Héritier Luvumbu, rentré à Kinshasa, capitale congolaise, après avoir résilié son contrat avec un club rwandais...

Kenya/Athlétisme : Kelvin Kiptum, roi du marathon, décoré lors de ses funérailles

Vendredi 23 février, Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde de marathon, décédé en début du mois, a été honoré lors de ses funérailles,...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang dans la légende de la Ligue Europa

Grand artisan de la qualification de l'Olympique de Marseille face au Shakhtar Donetsk au prochain tour de la Ligue Europa (5-3, cumul), Pierre-Emerick Aubameyang,...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

Sur le même thème

Rwanda : la Banque centrale maintient son taux directeur à 7,5%

Au Rwanda, la Banque centrale a maintenu son taux d'intérêt directeur à 7,5%, a annoncé son gouverneur lors d'une réunion jeudi 22 février.   John Rwangombwa,...

Au Nigeria, la baisse historique du niveau de la monnaie locale inquiète

Au Nigeria, la chute du naira, monnaie locale nigériane, sur les marchés officiels et non officiels suscite des inquiétudes des investisseurs.   La journée de lundi...

Le Niger, sous sanctions, va fournir du gasoil au Tchad, au Mali, au Burkina et au...

Le Niger, sous sanctions régionales depuis le coup d'Etat de juillet, va fournir du gasoil à plusieurs pays voisins afin qu'ils puissent combler leurs...

En Afrique, l’économie essoufflée à 17, 8% en 2023

L’économie africaine s’est essoufflée en raison d’une inflation estimée à 17,8% en 2023, a indiqué la Banque africaine de développement (BAD) dans un rapport. Cette...

Malawi : la banque centrale relève son taux directeur de base

Au Malawi, la banque centrale a relevé son taux d'intérêt de référence de 200 points de base à 26,0 %, citant un environnement d'inflation...