Egypte : le gouvernement veut améliorer l’offre locale face à la flambée des cours de la céréale

Lire aussi

Alors que le marché mondial fait à la flambée des cours de la céréale due au conflit russo-ukrainien, le gouvernement égyptien veut améliorer l’offre locale pour réduire les achats.

D’après Ali Moselhy, ministre égyptien de l’Approvisionnement cité par Agence Ecofin, le gouvernement a acheté 4,2 millions de tonnes de blé auprès des agriculteurs locaux entre avril et août.

Ce stock représente une hausse de 20 % par rapport au volume de 3,5 millions de tonnes collecté lors de l’exercice précédent. M. Moselhy rapporte que « la mise en place de nouveaux silos et la modernisation des anciennes installations ont permis d’améliorer la capacité d’entreposage de la céréale ».

L’Egypte, qui consomme plus de 20 millions de tonnes de la céréale par an, a, dans le cadre de la prochaine campagne agricole prévue en octobre prochain, revu à la hausse le prix d’achat du blé chez les producteurs. Le gouvernement porte les prix à 1000 livres (52 Usd par ardeb (150 kg) contre 865-885 livres cette année.

Si cette revalorisation est censée encourager les producteurs locaux à livrer davantage de blé à l’Etat, Ali Moselhy sait tout de même « la majorité des exploitants a préféré réserver sa production pour un usage personnel ou le vendre au secteur privé dont les tarifs sont plus attractifs ».

Ce pays africain est le principal importateur mondial de blé et consomme plus de vingt millions de tonnes de céréales par an.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img