Ethiopie : les forces de sécurité accusées d’avoir exécuté des dizaines de civils en Amhara  

Les forces gouvernementales éthiopiennes ont exécuté le 29 janvier au moins 45 habitants d’une ville de l’Etat régional de l’Amhara (Nord) où elles affrontent des milices locales depuis plusieurs mois, a dénoncé mardi la Commission éthiopienne des droits humains (EHRC).

 

Institution publique statutairement indépendante, l’EHRC estime dans un communiqué que ce bilan est en dessous de la réalité car, faute d’avoir pu « recueillir des informations exhaustives en raison de la situation sécuritaire » notamment, « son travail d’enquête n’a pu être totalement mené à bien ».

 

L’EHRC explique enquêter « sur les victimes civiles consécutives à des combats entre les forces de sécurité gouvernementales et les Fano », des milices amhara, le 29 janvier 2024 à Merawi, localité à environ 30 km au sud de la capitale régionale Bahir Dar.

Lire aussi :  Éthiopie : les rebelles tigréens se retirent de l’Afar

 

« Sous réserve d’une enquête approfondie, les vérifications menées par l’EHRC ont permis de confirmer les identités d’au moins 45 civils exécutés par les forces de sécurité gouvernementales, car accusés de soutenir les Fano », indique l’institution.

 

L’EHRC affirme en outre que le 19 janvier, « au moins 15 personnes, dont des femmes (…) ont été tuées » dans la localité de Yeidwuha (environ 160 km au sud de Bahir Dar), « lors d’une opération de perquisitions systématiques de maisons consécutives à des combats ».

 

Le Parlement éthiopien a prolongé début février pour quatre mois l’état d’urgence instauré en août 2023 en Amhara pour tenter, sans succès pour l’heure, de réduire l’insurrection des Fano, déclenchée par une tentative du gouvernement fédéral de désarmer des forces amhara.

Lire aussi :  Ethiopie : les USA saluent le retrait en cours des troupes érythréens du Tigré

 

Environ 90% des quelque 23 millions d’habitants de l’Etat de l’Amhara appartiennent à la communauté amhara.

 

Depuis qu’Abiy Ahmed est devenu Premier ministre en 2018, de nombreuses zones de l’Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique avec 120 millions d’habitants, sont en proie à des violences politiques et/ou communautaires, accompagnées de nombreuses exactions perpétrées par les divers camps.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Au Nigeria, des hommes armés tuent près de huit personnes

Au moins huit personnes et près de 150 autres enlevées. Tel est le bilan avancé par les autorités lundi 27 mai après une attaque...

Mali : cinq soldats tués dans une attaque d’hommes armés

Au moins cinq soldats de l'armée malienne ont été tués et plusieurs autres blessés, lors d'une attaque des hommes armés, dimanche 26 mai dans...

Une vingtaine de morts dans une attaque d’hommes armés dans le centre du Mali

Une attaque d’hommes armés a fait une vingtaine de morts dans la région de Bandiagara, située dans le centre du Mali, samedi 25 mai,...

RDC/Ituri : l’armée tente de déloger les ADF de leur bastion à Mambasa

Les armées congolaise et ougandaise ont mené, jeudi 23 mai, une opération pour traquer des rebelles ougandais ADF dans le territoire de Mambasa en...

Dans l’est de la RDC, l’armée multiplie des offensives contre les rebelles du M23

L’armée congolaise, appuyée par les Wazalendo, tente de reprendre la main face aux rebelles du M23 et a annoncé avoir récupéré des localités dans...