Fatou Bensouda met en garde les auteurs de violences en Centrafrique

Lire aussi

« J’appelle toutes les parties, tous les groupes armés, les acteurs politiques et leurs partisans au calme et à la retenue. La tenue des élections dans un climat apaisé est essentielle en République Centrafricaine pour prévenir l’émergence d’une spirale de la violence », a déclaré Fatou Bensouda, procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), dans un communiqué, mercredi 23 décembre 2020.

Face à la montée des violences à quelques jours des élections en  Centrafrique, Fatou Bensouda a prévenu que « quiconque commet des crimes visés au Statut de Rome, ordonne leur commission, y incite, l’encourage et y contribue de quelque manière que ce soit, est poursuivable devant les tribunaux centrafricains ou la Cour pénale internationale ».

Les groupes armés réunis en coalition ont mis en garde le gouvernement centrafricain contre la fraude électorale, alors que les élections sont prévues pour le 27 décembre prochain en RCA.

Les groupes armés 3R, le Mouvement patriotique pour l’Afrique centrale (MPC) et les milices anti-balaka ont lancé une offensive, entraînant le déploiement de troupes de l’ONU en Centrafrique (MINUSCA).

La coalition de l’opposition exige le report des élections. Le président Touadéra maintient encore la date du 27 décembre.

Jacques Elenge

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : des artistes immortalisent les 108 filles disparues de Chibok

Les visages de 108 jeunes filles nigérianes, portées disparues huit ans après leur enlèvement par des insurgés islamistes, ont...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img