Goma: 80 000Usd de rançon pour libérer une dizaine de femmes enlevées

Lire aussi

Des bandits qui ont enlevé une dizaine de femmes à Ndosho, un quartier de la ville de Goma, exigent une rançon pour libérer les otages. Le montant de la rançon varie selon les sources. Certaines sources avancent le montant de 80 000 dollars américains.

Dans la nuit de mardi 20 à mercredi 21 octobre, des hommes armés ont enlevé une dizaine des femmes dans le quartier Ndosho, dans la commune de Karisimbi, à l’ouest de Goma.

Selon les sources locales, les présumés bandits étaient en tenue militaire et lourdement armés. «Les assaillants ont tiré plusieurs coups de balle pendant environ une trentaine de minutes avant de s’enfuir. Cela a créé une psychose parmi les habitants. Alertés, la police et quelques militaires FARDC sont intervenus», renseigne les sources locales.

Le  journal «La République», paraissant à Kinshasa, renseignent que le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga, déplore cette montée de l’insécurité et le banditisme urbain et demande aux services spécialisés de travailler en collaboration avec la population, pour dénicher les malfaiteurs et les déférer devant la justice.

Jusque là, les autorités provinciales n’ont pas encore réagi. Nous avons tenté, sans succès de joindre le Gouverneur de la province du Nord-Kivu.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : soupçonné de corruption, Vidiye Tshimanga en liberté provisoire

Proche du président Tshisekedi, Vidiye Tshimanga, 45 ans, soupçonné de corruption, est en liberté provisoire depuis mardi 27 septembre,...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img