Kenya : quatre fidèles d’une secte meurent après avoir jeûné pour «rencontrer Jésus»

Makenzie Nthenge, chef d’une secte de l’ouest du Kenya, était recherché après la mort de quatre fidèles à qui il aurait dit de jeûner pour « rencontrer Jésus », a annoncé la police vendredi 14 avril.

Onze autres ont été hospitalisés, dont trois dans un état critique, après avoir été secourus dans la forêt de Shakahola, près de la ville de Malindi. La police craint que d’autres victimes soient encore à découvrir.

Dans un rapport dont l’AFP a eu connaissance, la police dit avoir reçu jeudi des informations faisant état de « citoyens ignorants morts de faim sous prétexte de rencontrer Jésus après avoir subi un lavage de cerveau par un suspect, Makenzie Nthenge, pasteur de l’Eglise Internationale de Bonne Nouvelle (Good News International Church) ».

Lire aussi :  Nouvelle journée de manifestations à l'appel de l'opposition au Kenya

« Lorsque nos agents se sont rendus dans la forêt, ils ont trouvé 15 personnes mais malheureusement, quatre d’entre elles ont succombé (…). Les autres sont à l’hôpital », a détaillé Charles Kamau, officier en charge des enquêtes criminelles dans le sous-comté de Malindi.

Les quatre fidèles décédés n’ont pas encore été identifiés. Les onze transportés à l’hôpital sont sept hommes et quatre femmes âgés de 17 à 49 ans, selon le rapport de police.

Les enquêteurs poursuivaient leurs recherches dans la forêt de Shakahola, des informations évoquant une possible fosse commune où d’autres adeptes pourraient être enterrés.

« L’équipe n’a pas été en mesure d’identifier la fosse commune en raison du vaste terrain et d’habitants hostiles dans la forêt. On soupçonne qu’il y a de nombreuses victimes dans les terres de la forêt appartenant au suspect », indique le rapport de police.

Lire aussi :  Mwai Kibaki, ex-président kényan, est mort

Selon des médias locaux, Makenzie Nthenge avait été arrêté et inculpé le mois dernier, après que deux enfants sont morts de faim sous la garde de leurs parents. Il avait ensuite été libéré moyennant une caution de 100.000 shillings kenyans (environ 670 euros).

La Rédaction

Les plus lus

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC : «le commerce de pommes de terre impacté par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri»...

La production et la vente de pomme de terre sont affectées par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, dans l’Est de la RDC, affirme...

Sur le même thème

Guerre au Soudan : l’Union européenne adopte des sanctions contre six personnalités

Lundi 24 juin, les pays de l'Union européenne ont adopté des sanctions contre six personnalités au Soudan en raison de la guerre qui a...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

RDC/Ituri : une attaque d’hommes armés fait une vingtaine de morts

Plus d'une vingtaine de personnes ont été tuées vendredi par des miliciens en Ituri, province riche en ou du nord-est de la République démocratique...

Au Kenya, la pression ne faiblit pas contre les hausses d’impôts

Nouvelle journée de mobilisation ce jeudi 20 juin à Nairobi, capitale du Kenya, où la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des...