La satisfaction d’un travail bien fait (Chronique de Servais Koumako)

«À force de nous faire constamment mal, nous avons transformé la première lettre de l’alphabet français en un cri. Et “amour” qui devait être le premier mot de notre univers s’est alors évaporé».

À sa nièce qui vient de lui écrire pour lui annoncer qu’elle venait de percevoir le tout-premier salaire de sa vie, Michel a répondu:

Tendre NIÈCE, je t’élève en lettres majuscules.

Je suis sans doute d’un autre siècle. Mais, remarque, ce siècle qui m’a vu naître et qui m’a vu grandir, m’a tellement donné que je ne saurai tout garder pour moi.

Les mots des hommes et ceux des femmes. Le regard d’une femme et celui d’un homme. Les gestes des uns et ceux des autres. La tendresse d’un enfant et son sourire vrai, dans mon siècle, j’ai appris à les connaître.

Lire aussi :  Afrique! Africains!!Quel est notre problème? (Chronique de Servais Koumako)

Les attitudes et les aptitudes des adultes.

Les préoccupations et les courses effrénées des unes et celles des autres.

Leurs promesses fragiles qui fondent aussitôt dans le silence du vent observateur ébahi,

J’ai appris à les reconnaître, dons de mon siècle.

Vois-tu, Christelle, le plus important c’est la satisfaction morale.

Celle d’avoir bien fait son travail. Le salaire c’est bien. Mais, le travail bien fait est un bienfait. D’abord pour soi.

Il est inestimable et il égaie la conscience.

La gaieté intérieure est le tout premier salaire, Christelle.

Mérite et dignité. Amour propre et honneur, ensuite.

Si tu peux encore te préoccuper de ton travail et te soucier de bien le faire, Christelle, tu auras eu des oreilles pour écouter et une tête pour réfléchir à ce que tu auras entendu.

Lire aussi :  À tort ou à réseau (Chronique de Servais Koumako)

Ceux qui font leur travail et le font bien, se distinguent de ceux qui s’agitent et s’agitent bien au travail.

Écoute tous ceux qui te parlent et fais la différence entre ceux qui veulent te distraire de l’essentiel et ceux qui cherchent à être utiles pour toi au travail.

Christelle, que pour toi, ce milieu soit sacré.

Par conséquent, ne le sacrifie jamais.

Je suis d’un autre siècle. Je t’envoie un flacon virtuel. Il est de ton siècle à toi.

Et il est plein d’une solution rare de «joie de travailler». Répands quelques fines gouttelettes du contenu autour de toi. Le vent ne les emportera pas. Soigne ton geste et tu n’auras pas semé à tout-va.

Servais Koumako/ Togo

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Kenya/Athlétisme : Brigid Kosgei forfait pour les JO de Paris

Blessée, la Kényane Brigid Kosgei, vice-championne olympique en 2021, ne participera pas aux Jeux olympiques de Paris cet été.   La nouvelle est tombée après examen...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, l’épopée des chemises bariolées de Mandela

La légende des chemises colorées de Nelson Mandela, qui avait passé trop d'années en prison pour supporter les costumes et cherchait un vestiaire plus...

RDC : Koffi Olomide au cœur de la controverse après ses propos sur la situation sécuritaire

Convoqué par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), Koffi Olomide, célèbre artiste musicien congolais, se retrouve dans la controverse après...

Les délires d’une Constance continue (Carnet de Christian Gombo)

Les délires d’une Constance continuent ! Le constat au pays, c’est la constance qui est une forme de contenance continue tant qu’on continuera dans...

RDC/Littérature : Festival Buku, clap de fin avec la remise du prix Patrice Lumumba à Stanis Bujakera

La 2ᵉ édition du Festival Buku s’est clôturée avec la remise du Prix littéraire Patrice Emery Lumumba au journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du...

30 joints encore…(Carnet de Christian Gombo)

Pour manger et boire la fumée de mes joints que je fais expirer à coup de souffle, parce que c’est plus facile de manger...