La Tanzanie veut introduire une taxe sur les revenus du numérique

Lire aussi

En Tanzanie, le gouvernement veut introduire une taxe de 2% sur les revenus réalisés par les géants du numérique. C’est ce qu’a annoncé Mwigulu Nchemba, ministre des Finances, lors de la présentation du budget annuel mardi 14 juin.  

Selon lui, l’Autorité fiscale du pays va établir un processus d’enregistrement simplifié pour les opérateurs de l’économie numérique non présents au pays.  « Cette mesure est destinée à suivre le rythme de la croissance rapide de l’économie numérique », a-t-il dit. 

La taxe doit être approuvée par le Parlement tanzanien, qui votera le budget avant juillet. 

L’annonce de la taxe fait suite à des pourparlers en avril entre des responsables de l’Autorité fiscale de la Tanzanie et le géant Américain des médias sociaux Meta, la société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp. 

Près de 140 pays ont signé en octobre dernier un impôt minimum global sur les sociétés de 15 % sous les auspices de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). 

Depuis lors, d’autres pays, dont la Turquie et l’Inde, ont signé l’accord, qui devrait entrer en vigueur en 2023. L’accord historique vise à mettre fin aux entreprises qui abritent des bénéfices dans des pays à faible fiscalité. 

Joe Kashama 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : des opérateurs économiques inquiets de leurs activités à Beni

Suite à la persistance de l’insécurité dans la ville de Beni, caractérisée par des séries d’attaques et d’embuscades de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img