La Zambie veut travailler avec IRH des Émirats arabes unis dans les mines de cuivre de Mopani

Jeudi 30 novembre, le gouvernement zambien a choisi International Resources Holdings (IRH) des Émirats arabes unis comme nouveau partenaire stratégique dans Mopani Copper Mines, a rapporté le propriétaire de la société minière, ZCCM.

 

D’après cette source, IRH, qui est liée à la société cotée la plus précieuse d’Abou Dhabi, International Holdings Company (IHC), investira des fonds dans Mopani pour contribuer au fonds de roulement à court terme.

 

Elle financera l’achèvement du développement de la mine afin de libérer également le potentiel à long terme de Mopani pour restructurer le bilan du mineur de cuivre.

 

Mopani appartient actuellement à ZCCM, la branche d’investissement du gouvernement zambien. Selon ZCCM, le nouvel investisseur devrait aussi « réinitialiser » la relation existante entre Mopani et Glencore (GLEN.L).

Lire aussi :  Les prix du carburant augmentent en Zambie

 

L’entreprise émirienne prend des mesures pour investir dans les métaux critiques et développer une nouvelle entité qui englobe l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement des métaux et des mines. Dans le cadre de l’accord, Glencore a conservé les droits de vente du cuivre de Mopani.

 

ZCCM indique que le partenariat proposé devrait permettre à Mopani d’augmenter la production de cuivre à près de 200 000 tonnes par an. La Zambie est à la recherche d’un nouvel investisseur pour Mopani depuis qu’elle a pris le contrôle des actifs de Glencore en 2021 après avoir accepté de payer au géant suisse des matières premières 1,5 milliard de dollars dans le cadre d’un accord financé par la dette.

Lire aussi :  Zambie : Hakainde Hichilema, dans les habits du nouveau président

 

En septembre dernier, ZCCM a déclaré que Mopani a besoin d’un investissement de 300 millions de dollars pour accroître sa production au cours des trois prochaines années et de 150 millions de dollars supplémentaires pour soutenir ses opérations.

 

L’investissement proposé à Mopani est le plus gros investissement réalisé à ce jour par l’IRH et représente une étape clé dans le développement de sa stratégie, visant à devenir un acteur majeur dans le secteur minier africain, selon cette source.

 

Mais, Paul Kabuswe, ministre des Mines, a déclaré ce vendredi que des détails sur l’investissement de l’IRH et le niveau de participation au capital de Mopani seraient fournis une fois les négociations terminées.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

Kenya/Athlétisme : Kelvin Kiptum, roi du marathon, décoré lors de ses funérailles

Vendredi 23 février, Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde de marathon, décédé en début du mois, a été honoré lors de ses funérailles,...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

RDC : Pool Malebo stand-up comedy, l’humour à couper le souffle

Rires, acclamations, cris, ovations… Le spectacle d’humour « Pool Malebo stand-up comedy » a lancé sa saison dans une ambiance de joie à Kinshasa, capitale congolaise,...

Football/C1-CAF : Mazembe qualifié en quarts de finales

Grâce à sa victoire face à Pyramides FC ce samedi 24 février (3-0), le TP Mazembe valide son ticket pour les quarts de finales...

Sur le même thème

Rwanda : la Banque centrale maintient son taux directeur à 7,5%

Au Rwanda, la Banque centrale a maintenu son taux d'intérêt directeur à 7,5%, a annoncé son gouverneur lors d'une réunion jeudi 22 février.   John Rwangombwa,...

Au Nigeria, la baisse historique du niveau de la monnaie locale inquiète

Au Nigeria, la chute du naira, monnaie locale nigériane, sur les marchés officiels et non officiels suscite des inquiétudes des investisseurs.   La journée de lundi...

Le Niger, sous sanctions, va fournir du gasoil au Tchad, au Mali, au Burkina et au...

Le Niger, sous sanctions régionales depuis le coup d'Etat de juillet, va fournir du gasoil à plusieurs pays voisins afin qu'ils puissent combler leurs...

En Afrique, l’économie essoufflée à 17, 8% en 2023

L’économie africaine s’est essoufflée en raison d’une inflation estimée à 17,8% en 2023, a indiqué la Banque africaine de développement (BAD) dans un rapport. Cette...

Malawi : la banque centrale relève son taux directeur de base

Au Malawi, la banque centrale a relevé son taux d'intérêt de référence de 200 points de base à 26,0 %, citant un environnement d'inflation...