L’importation et l’exportation des marchandises interdites à la frontière RDC-Ouganda à Bunagana

Lire aussi

L’importation et l’exportation des marchandises via le poste frontalier RDC-Ouganda à Bunagana, sous l’occupation des rebelles M23 dans l’Est de la RDC, sont interdites, a annoncé le gouvernement provincial du Nord-Kivu dans un communiqué publié lundi 20 juin.

« Toute personne dont la marchandise, de quelque nature que ce soit, entrerait par ce poste frontalier sera considérée comme fraudeur, collaborateur de l’ennemi et subira la rigueur de la loi », rapporte le communiqué.

« Depuis l’attaque et l’occupation de la ville de Bunagana dans l’est de la RDC, le président congolais ne mâche plus ses mots », pense Remy Machozi, analyste politique à Goma. D’après lui, « ceci constitue déjà une guerre économique et qui aura des conséquences ».

La coordination de la société civile du Nord-Kivu salue cette décision, bien qu’il ait crainte d’une crise économique.

Les forces congolaises et les rebelles du M23 s’affrontent à Rusthuru, dans l’Est de la RDC. Des hostilités qui attisent de tensions entre Kinshasa et Kigali. La RDC accuse le Rwanda de soutenir le M23. Pour Kigali, l’armée congolaise coalise avec les rebelles rwandais FDRL.

Mais à l’approche de la réunion des dirigeants de la Commounwealth, Kinshasa a adressé un message à Boris Jonson, Premier britannique. Le président Félix Tshisekedi a demandé M. Jonson de convaincre Paul Kagame, président rwandais d’arrêter son agression.

« Les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda ont occupé et pillé la ville de Bunagana sur le territoire de Rutshuru, tuant des jeunes enfants et forçant des centaines de personnes à fuir dans la terreur. La situation sécuritaire dans l’Est du pays continue de se détériorer, et fondamentalement parce que le Rwanda cherche à occuper nos terres riches en or et en cobalt pour leur propre exploitation et leur propre profit. Il s’agit d’une guerre économique pour la bataille des ressources, menée par les gangs terroristes rwandais », a déclaré M. Tshisekedi.

Depuis Goma, Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : près de 300 détenus portés disparus après l’attaque d’une prison à Abuja

Au moins trois cents prisonniers sont portés disparus après l’attaque des hommes armés non identifiés du centre de détention...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img