Lutte antiterrorisme : le Mozambique et la Tanzanie font front commun 

Lire aussi

Mercredi 21 septembre, la Tanzanie et le Mozambique ont annoncé avoir signé des accords de défense et de sécurité pour lutter contre le terrorisme et la criminalité le long de leur frontière. Ces accords sont signés à l’occasion de la visite de Samia Suluhu Hassan, présidente tanzanienne, à Maputo, capitale du Mozambique.

Au regard de la très longue frontière que partagent les deux pays, la présidente tanzanienne indique que les deux Etats « ont besoin d’un bon système de sécurité leur permettant de protéger leur frontière ». « Nous avons vu des crimes transfrontaliers et du terrorisme », dit-elle.

Felipe Nyusi, président du Mozambique, rappelle « qu’il y a plus d’un an de milliers de soldats étrangers de plusieurs pays africains afin d’apaiser les troubles ». « Si la vie est revenue progressivement à la normale, l’ennemi opère maintenant en petits groupes essayant de descendre dans les districts du sud », explique le président mozambicain.

Mais jusque-là, le contenu de ces accords n’a pas été révélé. Il y a 5 ans, éclaté une insurrection armée dans le nord du Mozambique, aux confins de sa frontière commune avec la Tanzanie. Cette insurrection a fait des milliers de victimes et causé le déplacement de centaines de milliers de personnes, selon des ONG.

En 2021, Les forces mozambicaines, soutenues par les troupes rwandaises, ont affirmé avoir chassé les militants occupant le port.

Dinho Kazadi

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img