RDC/ Ituri : plus de 4.000 déplacés de Bembeyi vivent un calvaire

Lire aussi

Près de 4.093 déplacés sont exposés à plusieurs maladies, dont la malaria, la diarrhée et la malnutrition dans le site de Bembeyi dans la province de l’Ituri, Est de la RDC. L’alerte a été faite par Maurice Djabou, un gestionnaire du site dimanche 4 décembre.

Selon lui, environ quarante décès des déplacés ayant fui l’activisme des groupes armés dans le territoire de Djugu ont été enregistrés de janvier à novembre 2022.

« Nous avons enregistré une quarantaine de morts. Ces personnes sont décédées de la malaria, la malnutrition. Il s’agit surtout des enfants et les personnes de troisième âge. Nous demandons aux organismes humanitaires de nous venir en aide », a déclaré M. Djabou.

Il affirme que la dernière assistance qu’a reçue le site remonte en juillet 2021. « Depuis cette date jusqu’aujourd’hui, nous vivons sans assistance. Nos enfants vivent dans des conditions très difficiles suite au manque de la nourriture, l’abri et de médicaments », a-t-il poursuivi.

Depuis 2020, ces déplacés avaient fui l’insécurité grandissante en territoire de Djugu, orchestrée en grande partie par la milice de la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco). Cette dernière s’attaque aux civils et à des militaires. Mais également aux déplacés et à des humanitaires.

Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

L’Érythrée qualifie de « chimère » les accusations de violations des droits de l’Homme au Tigré

Le président érythréen Issaias Afeworki a rejeté jeudi les accusations de violations des droits de l'Homme par son armée...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img