RDC: polémique après la prestation de serment des juges de la Cour constitutionnelle

Lire aussi

Malgré le boycott des deux présidents du Parlement, membre du parti de l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila, le président Félix Tshisekedi, a pris acte de la prestation de serment de trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle, mercredi 21 octobre dernier.

Le sujet est largement commenté. Chacun, selon son camp politique interprète cette prestation de serment. «Le Chef pose des actes et avance. Le peuple approuve et suit. L’histoire s’écrit, devant nous» a twitté Kasongo Mwema Yamba Y’amba, porte-parole du chef de l’Etat congolais, quelques heures après la cérémonie de prestation de serment de ces magistrats.

Les réactions n’ont pas tardé sur ce post. Pour certains “c’est du n’importe quoi”. “Pas le peuple mais plutôt ses militants, nous sommes 80millions d’habitant. Mais je vous comprend il faut justifié votre salaire, c’est normal de dire ainsi» a réagi Espérance Basime. L’internaute estime que le peuple ne se retrouve pas dans cette prestation de serment.

Avis partagé par Jean-Marc Kabunda, ingénieur statisticien et développeur informatique, proche de Martin Fayulu, leader de Lamuka. Pour lui, “ce sont des fanatiques aveugles de Limete et les Wewas qui le suive et non le peuple. «Nuance! Un petit groupe (15% à l’échelle nationale)».

Sur d’autres commentaires, le professeur Yamba Yamba ne fait que du “Djalelo”. Le Djalelo est une pratique congolaise qui consiste à chanter les louanges du chef, du président et de faire le culte de sa personne. Contrairement à ses prédécesseurs, Lubula Ruphin, dit soutenir l’acte posé par Félix Tshisekedi. «Si c ‘est pour mettre fin à l’ancien régime de kuluna. Nous, peuples victimisés par ces gens, sommes totalement d’accord avec le Président. Le chien aboie et la caravane passe», a précisé cet internaute.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Forte croissance de l’économie sud-africaine

En Afrique du Sud, le taux de croissance a atteint 1,6% au troisième trimestre au cours des trois mois...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img