RDC : près de cinq morts dans une attaque attribuée aux ADF

Lire aussi

Au moins cinq personnes ont été tuées par des présumés rebelles ougandais d’ADF dans les villages de Kasoko, Kalalagwe et Abulembi en territoire d’Irumu en Ituri, province située dans l’Est de la RDC. L’annonce a été faite par Christophe Munyaderu, coordonnateur de l’ONG Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) jeudi 24 novembre.

Selon la même source, ces assaillants ont enlevé plusieurs personnes et brûlé un grand nombre d’habitations.

« C’est aux heures d’après-midi de mercredi 23 novembre que les ADF ont signé leur incursion dans trois entités de la chefferie de Walese-Vonkutu, territoire d’Irumu. Ces derniers ont tué deux civils à Kalalangwe, près d’une église catholique dans le village d’Otomabere et deux autres à Kasoko, entité située dans le village de Mambelenga. Toutes ces attaques ont visé les forêts situées à l’ouest de la Route Nationale N°1 et une autre personne a été tuée à Abulemba dans le village de Ndima », a dit M. Munyaderu.

Malgré l’instauration de l’état de siège en Ituri, la situation sécuritaire reste préoccupante et les groupes armés ne cessent d’accroître.

Le CRDH déplore l’absence des opérations militaires contre les rebelles ADF pendant cette période de l’état de siège.

Depuis Beni, Augustin Sikwaya

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : des artistes immortalisent les 108 filles disparues de Chibok

Les visages de 108 jeunes filles nigérianes, portées disparues huit ans après leur enlèvement par des insurgés islamistes, ont...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img