RDC: Réélection d’Albert Yuma, la FEC dit «non» au conseil d’état

Le  Conseil d’administration de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a rejeté la décision du Conseil d’Etat, suspendant la réélection d’Albert Yuma à la tête de cette structure étatique.

Après une réunion extraordinaire ténue lundi 30 novembre à Kinshasa, le Conseil d’administration de la FEC estime que «la régularité des procédures a été suivie par des huissiers de justice dûment assermentés. En conséquence, l’Assemblée générale ordinaire et élective du 26 novembre 2020 est régulière. L’ensemble du conseil d’administration, de façon solidaire et unanime, s’en tient à ces résultats. La FEC se conformera toujours à ses statuts, aux textes pris en exécution de ses statuts ainsi qu’à la loi qui la régit, à savoir la loi n° 004/2001 du 20 juillet 2001 organisant le fonctionnement des ASBL».

Lire aussi :  RDC : la décision de la FEC diversement commentée à Beni

Le Conseil d’administration de la FEC rappelle qu’elle est une association sans but lucratif, organisée sous la forme d’un syndicat patronal qui exerce également des missions communes aux chambres de commerce. À ce titre, « la FEC n’est inscrite à aucun ordre professionnel et ses actes échappent totalement au contrôle du Conseil d’Etat » a fait savoir le Conseil d’administration dans le communiqué. 

Pour les membres du Conseil d’administration de la FEC, l’assemblée générale ordinaire et élective de cette structure, tenue en date du 26 novembre 2020 « s’est scrupuleusement inscrite dans les prescrits de l’article 23 de ses statuts, ainsi que des articles 11 et 12 du règlement d’ordre intérieur régissant son fonctionnement. »

Lire aussi :  RDC/Beni : la population satisfaite de la reprise des exportations et des importations de marchandises

La FEC estime que de l’organisation consacrée par la loi n° 004/2001, les juridictions civiles sont les seules compétentes pour juger des actes posés par la Fédération des entreprises du Congo. « La FEC se soumettra toujours aux juridictions civiles que la constitution a consacrées comme étant son juge naturel ».

Albert Yuma a été réélu à la présidence du Conseil d’administration de la FEC, jeudi 26 novembre 2020. Son élection a été suspendue le 27 novembre par le Conseil d’Etat. Dieudonné Kasembo, un des candidats malheureux, avait saisi le Conseil d’État, en dénonçant des irrégularités lors de cette élection 

Inès Kayakumba

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

Nigeria : la Banque centrale interdit des garanties libellées en devises pour les prêts en naira

Au Nigeria, la Banque centrale a interdit aux prêteurs commerciaux d'accepter des garanties libellées en devises pour accorder des prêts en naira, a annoncé...

En Côte d’Ivoire, la reprise économique reste fragile, selon la Banque mondiale

Si la croissance africaine devrait rebondir en 2024, la reprise reste fragile et son rythme trop lent pour avoir un effet significatif sur la...

Zimbabwe : nouvelle monnaie pour lutter contre l’hyperinflation

Au Zimbabwe, la Banque centrale a annoncé ce vendredi 5 avril l’adoption d’une nouvelle monnaie indexée sur le cours de l’or pour lutter contre...

Kenya : les entreprises privées bientôt dans le marché d’importation de l’électricité ?

Au Kenya, le gouvernement d’autoriser les entreprises privées à importer l’électricité des pays voisins, selon The EastAfrican.   Il s’agit d’une mesure qui fait partie des...