RDC : soupçonné de corruption, Vidiye Tshimanga en liberté provisoire

Lire aussi

Proche du président Tshisekedi, Vidiye Tshimanga, 45 ans, soupçonné de corruption, est en liberté provisoire depuis mardi 27 septembre, selon ses avocats.

Me Théodore Ngoy, un de ses avocats, affirme que l’ancien conseiller stratégique du président congolais, « est rentré chez lui ». Mais il devra se présenter deux fois par semaine devant l’officier du ministère public.

Ecroué le mercredi dernier après plusieurs heures d’audition, Vidiye Tshimanga n’aura passé que quelques jours derrière les barreaux. Il a été placé sous mandat de dépôt après qu’il a été cité dans une affaire de corruption qui a fait grand bruit à Kinshasa. Et, dans une vidéo devenue rivale sur les réseaux sociaux, l’intéressé proposait ses services à un groupe de pseudo investisseurs pour l’acquisition des licences miniers en RDC.

Des allégations que Vidiye Tshimanga nie. Pour Me Théodore Ngoy, des éléments constitutifs de corruption n’existent pas. Alors que l’instruction va se poursuivre, les avocats de M. Tshimanga restent confiants.

Depuis son élection, le président Félix Tshisekedi a fait de la lutte contre la corruption une des priorités de son quinquennat. Mais plusieurs de ses proches sont souvent cités dans des scandales de corruption.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Football : fin de l’aventure pour les Black Stars du Ghana

Il n’y aura pas eu de revanche pour le Ghana. Ce vendredi 2 décembre, les Uruguayens ont battu les...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img