Tunisie : quatre personnes écopent de la peine de mort pour l’assassinat d’un homme politique

En Tunisie, quatre personnes ont été condamnées à mort et deux autres à la prison à vie pour leur participation à l’assassinat d’un éminent dirigeant politique Chokri Belaid en 2013, a tranché le tribunal ce mercredi 27 mars.

 

Le gouvernement islamiste indique que les personnes impliquées dans l’assassinat de Belaid et Brahmi appartenaient au djihadiste Ansar al-Sharia. C’est une organisation qu’il avait classée groupe terroriste en août 2013. Au total, dix-huit suspects ont été condamnés mercredi.

 

Chokri Belaid, homme politique de gauche, a été un fervent critique du parti islamiste Ennahda. Le gouvernement l’a accusé de fermer les yeux sur la violence des extrémistes contre les laïcs. Son assassinat a déclenché d’énormes et violentes manifestations à une époque mouvementée, peu après le Printemps arabe de 2011, marqué par la chute du président Ben Ali.

Lire aussi :  Tunisie : Kais Saied dément tout racisme envers les migrants africains

 

Il a été abattu dans sa voiture par des hommes armés le 6 février 2013. Selon les médias locaux, son assassinat a été considéré comme le premier assassinat politique en Tunisie depuis des décennies.

 

Sa famille et des hommes politiques laïcs ont accusé les dirigeants du parti Ennahda d’être à l’origine de l’assassinat. « Bientôt, un deuxième procès débutera et inclura les dirigeants de l’appareil secret d’Ennahda qui a planifié l’assassinat », a dit Abdelmajid, frère de Chokri Belaid, satisfait de la décision du tribunal.

 

Une allégation fermement démentie par le parti, dont le chef Rached Ghannouchi est emprisonné pour des accusations sans rapport avec lui depuis l’année dernière. En fait, dans un communiqué, Ennahda a indiqué que cette affaire a démontré de manière concluante que le parti n’était pas responsable de cet assassinat.

Lire aussi :  Tunisie : les Subsahariens sur le qui-vive après la charge de Saied

 

D’après le parti, les détails conclus par les milieux judiciaires démontrent clairement l’innocence d’Ennahda et ce verdict devrait redonner le respect à ceux qui ont été touchés par de fausses accusations politiques, notamment Ghannouchi, emprisonné l’année dernière avec d’autres critiques de la décision du président Kaïs Saïed de fermer le Parlement en 2021.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Elections en RDC : quel rôle joue le conseiller communal ?

Ce mercredi 20 décembre, les Congolais sont appelés à élire un chef de l’Etat, des députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux...

Sur le même thème

Tunisie : le tribunal condamne deux journalistes à un an de prison

En Tunisie, deux journalistes ont écopé une peine d’un an de prison pour publication des fausses informations portant atteinte à la sécurité publique mercredi...

Massacre de 2009 en Guinée : prison à vie requise contre Dadis Camara

La prison à vie. Telle est la peine requise par le procureur contre le capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de l’Eta, et six...

Demandeurs d’asile au Rwanda : une organisation des droits humains dépose un recours contre la politique...

L'association de défense des droits humains Asylum Aid a, mardi 21 mai, annoncé avoir déposé une plainte contre la politique britannique visant à envoyer...

Nigeria : un juge refuse la libération sous caution pour la deuxième fois à Nnamdi Kanu

Un juge nigérian a refusé, lundi 20 mai, pour la deuxième fois en deux mois, la libération sous caution à Nnamdi Kanu, leader séparatiste...

Egypte : Mohamed Aboutrika retiré d’une liste de terroristes

Ancienne gloire du football égyptien, Mohamed Aboutrika, triple champion d’Afrique, a été retiré d’une liste de terroristes, selon une décision de la Cour de...