Affaire de meurtre d’un colonel au Togo : cinq militaires condamnés à des lourdes peines

Au Togo, cinq militaires, dont un général, ont été condamnés de 5 à 20 ans de prison dans une affaire de meurtre d’un colonel rapproché du président Faure Gnassingbé en 2020.

Ces condamnés sont déchus de leur qualité de militaires et doivent verser la somme d’un milliard de francs CFA (1,524 million d’euros) à l’État à titre de dommage et intérêts.

« Il s’agit d’un crime, d’un assassinat, la mort d’un homme. Donc dès lors que la condamnation ne nous ramènera pas notre parent, on ne saura parler de satisfaction. Toutefois, nous sommes satisfaits que justice soit finalement faite dans une affaire comme celle-ci », a déclaré Me Narcisse Dourma, avocat de la famille de l’officier assassiné.

Lire aussi :  Togo : attaque meurtrière dans quatre villages dans le nord

Deux autres militaires, dont le chauffeur de la victime, ont été condamnés à 15 ans de prison et deux autres à cinq ans d’emprisonnement. Le général de division Abalo Kadangha, ancien chef d’Etat major général des forces armées togolaises (2013 à 2020) y a écopé de 20 ans de réclusion contre les 50 ans requis par le ministère public. Deux accusés ont été acquittés.

Sept militaires ont été jugés par un tribunal militaire à partir du 23 octobre pour « assassinat », « complicité d’assassinat », « complicité d’entrave au bon fonctionnement de la justice » et « complot contre la sécurité intérieure de l’Etat ».

Le colonel Bitala Madjoulba, commandant du 1ᵉʳ Bataillon d’intervention Rapide (BIR), avait été retrouvé mort dans son bureau le 4 mai 2020 au lendemain de l’investiture du président Gnassingbé. L’autopsie du corps avait révélé une blessure par balle.

Lire aussi :  Togo : l’armée repousse une attaque terroriste

Raymond Nsimba

Les plus lus

Kenya/Athlétisme : Kelvin Kiptum, roi du marathon, décoré lors de ses funérailles

Vendredi 23 février, Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde de marathon, décédé en début du mois, a été honoré lors de ses funérailles,...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

RDC : Pool Malebo stand-up comedy, l’humour à couper le souffle

Rires, acclamations, cris, ovations… Le spectacle d’humour « Pool Malebo stand-up comedy » a lancé sa saison dans une ambiance de joie à Kinshasa, capitale congolaise,...

Football/C1-CAF : Mazembe qualifié en quarts de finales

Grâce à sa victoire face à Pyramides FC ce samedi 24 février (3-0), le TP Mazembe valide son ticket pour les quarts de finales...

Sur le même thème

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

RDC/Affaire Stanis Bujakera : «j’ai décidé de fourrer mon nez…» (Félix Tshisekedi)

La veille d'une nouvelle audience du procès de Stanis Bujakera, journaliste à Actualité.cd et correspondant de Jeune Afrique, le président a promis de fourrer...

Six trafiquants tunisiens d’êtres humains arrêtés par la police italienne après une enquête

Au moins six trafiquants tunisiens d'êtres humains soupçonnés d'avoir organisé des transferts à grande vitesse d'au moins soixante-treize migrants illégaux de Tunisie vers l'Europe,...

Seychelles : abandon des charges contre le principal opposant, accusé de «sorcellerie»

Les accusations de « sorcellerie » qui pesaient depuis début octobre contre le dirigeant du principal parti d'opposition aux Seychelles, Patrick Herminie, ont été levées, a...