Au Nigeria, la baisse historique du niveau de la monnaie locale inquiète

Au Nigeria, la chute du naira, monnaie locale nigériane, sur les marchés officiels et non officiels suscite des inquiétudes des investisseurs.

 

La journée de lundi a été marquée par une atmosphère d’incertitude sur les marchés financiers. C’est après une baisse significative des actions, la plus importante jamais enregistrée en une seule journée depuis plus d’un an.

 

La monnaie nationale a atteint le niveau de 1 712 nairas pour 1 $, en fin de journée sur le marché officiel, tandis que le marché parallèle affichait des chiffres similaires après avoir prolongé ses pertes.

 

Cette dégringolade inquiète des investisseurs, qui ont commencé à vendre des actifs locaux en réaction à cette situation préoccupante.

Lire aussi :  Au Nigeria, le gouvernement s’oppose à toute rançon pour la libération des femmes et élèves kidnappés

 

La pénurie de dollars à laquelle le Nigéria est confronté est l’un des facteurs clés de cette baisse du naira, bien que le gouverneur de la banque centrale, Olayemi Cardoso, ait affirmé que la situation s’améliore en termes de liquidités en devises étrangères.

 

La récente chute de la monnaie et des marchés boursiers survient après la publication de données montrant une accélération du taux d’inflation du pays en janvier, atteignant près de 30 % en termes annuels, principalement en raison de l’augmentation des prix des denrées alimentaires.

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

RDC : le Pprd dénonce une campagne de diabolisation contre Joseph Kabila

Alors que Joseph Kabila, ancien président, est cité parmi les soutiens de la rébellion de Corneille Nangaa, le Parti du peuple pour la reconstruction...

Sur le même thème

Nigeria : la Banque centrale interdit des garanties libellées en devises pour les prêts en naira

Au Nigeria, la Banque centrale a interdit aux prêteurs commerciaux d'accepter des garanties libellées en devises pour accorder des prêts en naira, a annoncé...

En Côte d’Ivoire, la reprise économique reste fragile, selon la Banque mondiale

Si la croissance africaine devrait rebondir en 2024, la reprise reste fragile et son rythme trop lent pour avoir un effet significatif sur la...

Zimbabwe : nouvelle monnaie pour lutter contre l’hyperinflation

Au Zimbabwe, la Banque centrale a annoncé ce vendredi 5 avril l’adoption d’une nouvelle monnaie indexée sur le cours de l’or pour lutter contre...

Kenya : les entreprises privées bientôt dans le marché d’importation de l’électricité ?

Au Kenya, le gouvernement d’autoriser les entreprises privées à importer l’électricité des pays voisins, selon The EastAfrican.   Il s’agit d’une mesure qui fait partie des...

Ouganda : Salaam Bank, première banque islamique ouvre ses portes

Mercredi 27 mars, Salaam Bank, basé à Djibouti, a ouvert ses portes en Ouganda comme une première institution financière du pays conforme aux normes...