«Consommons congolais»: nouvelle dynamique des opérateurs économiques congolais

“Consommons congolais!” Ce slogan est entendu à plusieurs reprises. Mais, la réalité est plutôt complexe. Des créateurs qui ont du mal à écouler leurs produits d’une part. D’autre part, des consommateurs qui doutent de la qualité des produits made in DRC.

Pourtant, le “consommons congolais” est souvent utilisé par des opérateurs économiques pour booster leurs affaires et mettre en valeur des produits locaux.

Le concept reste un slogan sans incidence majeure auprès de la population congolaise. Les petits entrepreneurs locaux en pâtissent.

Comment font les entrepreneurs pour survivre face à la concurrence?

Sous une tente, assise sur un tabouret en bois, face à la machine à coudre, Delma mode est entourée des ses œuvres exposées. Elle est couturière et créatrice des nuisettes, sac, foulard, t-shirt en pagne. Delma mode a du mal à convaincre ses rares clients.

«Nous avons du mal à convaincre les congolais de valider nos produits et à nous faire confiance. Nombreux préfèrent acheter les produits étrangers. Malgré les difficultés que nous rencontrons, nous faisons de notre mieux pour adapter nôtre style congolais à un style étranger pour attirer les clients» confie-t-elle à sahutiafrica.net.

Pour cette couturière, la plupart de ses clients s’attachent à la mode comme elle.

artisanat
Un cordonnier qui fabrique des babouches avec des perles (@sahutiafrica)

Une autre difficulté à laquelle est confronté les créateurs congolais dans leurs créations est l’accès aux matières premières.

Mais pour un cordonnier professionnel, créateur des sas en perles et de babouches femmes, les matières premières qu’ils utilisent coûtent chères. Il estime que c’est l’une des difficultés qui se répercute sur les prix de ses produits à la vente.

«Apprenons à valoriser nos propres styles. Car nous mettons en avant plan nos coutumes et nos valeurs. Je sais que tout début est toujours difficile mais nous allons y arriver surtout avec l’aide du gouvernement» déclare-t-il.

Christelle Pandi, une ménagère, estime que «le gouvernement doit jouer un grand rôle dans la promotion de la consommation des produits locaux. Il doit créer une usine qui va réunir nos meilleurs couturiers, cordonniers etc. avec des matériaux de qualité pour produire des meilleurs produits locaux, qui seront aussi exporté à l’étranger».

Inès Kayakumba

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

Football/Elim-Mondial 2026 : Meschack Elia porte la RDC face au Togo

Buteur dans les premières minutes du match, Meschack Elia permet à la RDC de s'imposer sur le Togo ce dimanche 9 juin, en match...

Sur le même thème

Tanzanie : Barrick Gold dément les allégations de violations des droits humains dans sa mine de...

Jeudi 20 juin, la société minière canadienne Barrick Gold a, dans une lettre adressée au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies (CDHNU),...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

DRC Mining Week 2024 : l’ARSP complimente MES pour son implication dans la chaîne de valeur...

L’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé a, lors de la DRC Mining Week 2024, visité les installations du groupe Mining...

DRC Mining Week 2024 : l’Usaid lance un programme de subvention du secteur privé

L'Agence américaine pour le développement international (USAID) a, lors d'une conférence en marge de la DRC Mining Week 2024, lancé une proposition de programme...