Côte d’Ivoire: Pascal Affi N’guessan arrêté

Lire aussi

Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) et candidat malheureux à la dernière présidentielle, a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi 7 novembre, alors qu’il se rendait à Bongouanou, son fief.

Son interpellation intervient quelques heures seulement après que Richard Adou, procureur d’Abidjan, a annoncé des poursuites contre lui et Albert Toikeusse Mabri.

Selon le Procureur d’Abidjan, Pascal Affi N’Guessan et Albert Toikeusse Mabri, deux leaders de l’opposition Ivoirienne sont recherchés par la justice. Il leur est reproché d’avoir participé à la mise en place d’un «Conseil national de transition», le 2 novembre.

Maurice Kakou Guikahué, numéro deux du parti d’opposition PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) a, lui aussi, été arrêté lors d’un déploiement de forces de police autour de la maison Hennri Konan Bédié, président de ce parti.

Depuis l’annonce des résultats de la présidentielle en Côte d’Ivoire, par la CEI (Commission Electorale Indépendante), l’opposition avait annoncé la création du «Conseil national de transition ».

Pour l’instant, selon le procureur de Côte d’Ivoire, Hennri Konan Bédié n’est pas arrêté et est libre de ses mouvements.

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : retour de la relique de Lumumba, des satisfactions et des questionnements

Si la majorité des Congolais saluent le combat du 1er Premier ministre congolais Patrice Lumumba, d’autres ne s’empêchent pas...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img