Des milliers de personnes fuient face à la menace djihadiste dans le nord du Mozambique

Face à la flambée de violences perpétrées par les djihadistes, des milliers de personnes ont été contraints à fuir leurs foyers, a indiqué l’agence des Nations Unies.

 

L’Organisation mondiale pour les migrations (OIM) fait état de 13 088 déplacés vers d’autres régions après les récentes attaques dans les districts de Macomia, Chiure et Mecufi. Cette agence onusienne renseigne que la plupart de ces déplacés sont des enfants, qui utilisent des moyens de transport suivants : bus, canöes ou le pied. Un fonctionnaire dans la région de Cabo Delgado, cité par l’AFP, confie que la situation s’est détériorée.

 

« Il semble qu’ils soient revenus avec une grande fureur », a-t-il déclaré, faisant l’illusion à propos des groupes armés à l’origine des attaques.

Lire aussi :  Plus de 600.000 décès liés au paludisme en Afrique (OMS)

 

Le président Filipe Nyusi confirme ces mouvements de population, mais a minimisé la menace. Il assure que les forces de sécurité contrôlent la situation. Même s’il reconnait tout de même que les djihadistes avaient tenté de recruter dans cette province. Ce qui, selon lui, explique ces déplacements massifs.

 

D’après le président Nyusi, les djihadistes ont mené des attaques de représailles après les forces mozambicaines et leurs alliées rwandaises ont déjoué une tentative d’enlèvement d’enfants.

 

La région de Cabo Delgado est en proie à des insurrections djihadistes. Depuis juillet 2021, les forces du Rwanda et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont été déployées au Mozambique. Elles ont aidé le pays à reprendre le contrôle des territoires perdus dans la province de Cabo Delgado, mais les troubles persistent.

Lire aussi :  Le Mozambique veut accroître sa croissance de 13,9% dans le secteur agricole

 

Ephraïm Kafuti

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

Est de la RDC : nouveaux combats entre l’armée et le M23, des morts et des blessés

Des affrontements dans l'est de la RDC entre forces gouvernementales et rebelles du M23 ont repris dans la région de Kanyabayonga, ville stratégique du...

Au Tchad, au moins neuf personnes sont mortes dans l’incendie d’un dépôt de munitions de l’armée

Près de sept personnes ont péri et quarante-six autres blessées dans l’incendie d’un dépôt de munitions dans la nuit de mardi à mercredi 19...

Botswana : Debswana Diamond Company signale un décès dans sa mine de Jwaneng après un accident

Mardi 18 juin, la Debswana Diamond Company du Botswana a, dans un communiqué, signalé un décès dans sa mine de Jwaneng à la suite...

Au Niger, un mouvement rebelle revendique l’attaque du pipeline

Le Front patriotique pour la libération (FPL), rébellion contre la junte militaire, a, dans un communiqué publié lundi 17 juin, revendiqué l’attaque d’une partie...