Elections en Afrique du Sud : Jacob Zuma écarté

Déclaré inéligible par la Cour constitutionnelle ce lundi 20 mai, Jacob Zuma, ancien président sud-africain, est écarté des élections prévues dans neuf jours.

 

S’il n’était pas présent à la Cour, Jacob Zuma vient d’être rattrapé par sa condamnation à douze de mois prison pour outrage à la justice en 2021. A l’époque, l’ancien chef de l’Etat avait refusé à plusieurs reprises de se présenter devant une commission d’enquête sur la corruption d’Etat pendant ses neuf années au pouvoir (2009-2018).

 

La plus haute juridiction sud-africaine estime que seule la durée de la peine prononcée est pertinente et non la durée de la peine purgée. D’après la juge Leoba Theron, M. Zuma ne peut être élu membre de l’Assemblée nationale et ne peut se présenter aux élections. C’est une décision met fin au feuilleton judiciaire autour de l’éligibilité de l’ancien chef de l’Etat.

Lire aussi :  Afrique du Sud : la condamnation de Jacob Zuma maintenue

 

Début mai, Dali Mpofu, représentant de Jacob Zuma, avait tenté de faire valoir que l’ancien président ne pouvait être considéré comme inéligible puisque sa peine de prison a été écourtée.

 

En fait, M. Zuma sulfureux n’avait passé qu’un peu plus de deux mois derrière les barreaux bénéficiant d’abord d’une libération conditionnelle pour raison de santé, puis d’une remise de peine. Mais cet argument n’a pas convaincu.

 

A 82 ans, était candidat à un siège de député, tête de liste du mouvement Umkhonto Wz Sizwe (MK Lance de la nation en zoulou). La sentence tombe après l’impression des bulletins de vote, la photo de M. Zuma y figurera mais sa candidature sera retirée des listes officielles, selon la Commission électorale qui l’avait écarté dans un premier temps.

Lire aussi :  Afrique du Sud : «les violences ont exposé la fragilité de l’État sud-africain...» (Kouakou Koffi)

 

Plus de 27,5 millions de Sud-Africains sont appelés le 29 mai à élire leurs députés, qui désigneront ensuite le prochain président.

 

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis la fin de l’apartheid, risque pour la première fois de perdre sa majorité absolue au Parlement et d’être contraint à l’ancien gouvernement de coalition. Jusque-là, les sondages attribuent plus de 8% des intentions de vote au parti de Jacob Zuma.

 

La Rédaction

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...