Grève de médecins au Sénégal

Lire aussi

Ce lundi 5 septembre, le syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a décrété une grève de deux jours pour dénoncer l’arrestation de leur collège, dont un anesthésiste et un infirmier, suite à la mort en couches d’une patiente et de son bébé.

« Si la situation ne se décente pas, ce sont des mots d’ordre répétitifs qui seront déroulés et qui vont s’aggraver », a déclaré Yeri Camara, secrétaire général du Semes à SenePlus. « Etat n’a qu’à se ressaisir. On n’acceptera pas qu’on mette les médecins en prison », a-t-il ajouté.

La mort en couches d’une patiente et de son bébé à Kedougou, dans le sud-est du Sénégal, a suscité colère et indignation. Le 30 août dernier, le procureur avait instruit le commandant de la gendarmerie à interpeller le personnel médical présent lors de l’opération.

En avril dernier, à Louga, dans le nord du Sénégal, trois sages-femmes avaient été arrêtées suite à la mort d’une patiente en couchant et les professionnels de santé avaient décrété une grève.

Raymond Nsimba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img