Guinée : la junte veut un recensement de la population avant les élections

La tenue d’élections censées ramener les civils au pouvoir devra être précédée d’un recensement général de la population, d’après les autorités de la transition en Guinée. Vendredi 15 avril, Mory Condé, ministre guinéen de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, a présenté les étapes pour le retour de civils au pouvoir. C’était lors de l’ouverture du cadre de concertation inclusif.

Selon Mory Condé, « la remise du pouvoir aux civils doit être précédée du recensement général de la population, du recensement administratif à vocation d’état-civil, de l’établissement du fichier électoral, de l’élaboration de la nouvelle Constitution ».

Il affirme qu’il faudra aussi organiser « un scrutin référendaire, élaborer des textes de lois organiques avant d’organiser des élections locales puis législatives ». Ces dernières seront suivies par la mise en place des institutions nationales issues de la nouvelle Constitution. La présidentielle sera organisée en dernier lieu. Mais plusieurs organisations politiques s’y opposent. Elles accusent la junte au pouvoir de jouer la montre.

Lire aussi :  En Guinée, les autorités donnent la raison de la restriction d’Internet

« Une transition, si vous la voulez effective, on n’a pas besoin de toutes ces étapes qui sont énumérées », a dit Édouard Zoutomou Kpoghomou, président d’un parti membre de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (Anad), cité par l’AFP. L’Anad, coalition d’une vingtaine de formations, a boycotté la conférence de réconciliation et le cadre de concertation inclusif.

En Guinée où le colonel Mamady Doumbaya, chef de la junte militaire, a déposé le président Alpha Condé le 5 septembre dernier, le chronogramme de la transition s’est fait toujours attendre. La Cédéao, qui menace de sanctionner la Guinée, exige une feuille de route de la transition pour la tenue d’élections censées ramener les civils au pouvoir. Mais pour Conakry, ce chronogramme sera fixé par le Conseil national de la transition (CNT), Parlement de transition.

Lire aussi :  Mamady Doumbouya, le nouveau maître du jeu en Guinée

Dans une lettre M. Condé a adressé une demande de proposition de chronogramme au président de l’Anad, le priant de lui transmettre au plus tard le 20 avril une proposition de temps pour chacune des dix étapes de la transition voulues par le gouvernement, rapporte l’AFP. La même source renseigne que cette lettre a été adressée à l’ensemble des partis et formations guinéens sans exception.

Investi en octobre dernier, le colonel Mamady Doumbouya a promis de remettre le pouvoir aux civils. Selon la charte de la transition, aucune autorité de la transition ne va candidater lors des prochaines élections même si la durée de cette période reste inconnue.

Trésor Mutombo

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...

Au Tchad, Mahamat Idriss Déby prête serment

Le général Mahamat Idriss Déby Itno, chef d'une junte militaire depuis trois ans au Tchad, prête serment jeudi en tant que président élu le...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Le chef de la diplomatie égyptienne en Iran pour assister aux funérailles d’Ebrahim Raisi

Sameh Choukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, séjourne en Iran, où il doit assister aux funérailles du président Ebrahim Raisi, décédé dans un accident...