Ituri: un député national dénonce l’absence des forces de l’ordre

Lire aussi

Le député national Gratien Iracan a dénoncé l’absence des forces de l’ordre depuis 14 mois dans la chefferie de Mokambo, territoire de Mahagi en Province de l’Ituri.

Dans une correspondance adressée principalement au ministre de le Défense nationale et Anciens combattants, Emile Ngoy Mukena, l’élu de Bunia précise que les groupements Ruvinga, Mushogwa, Are et Muswa sont dans une situation d’insécurité depuis le 21 mai 2019, après le départ des forces de l’ordre.

Ce parlementaire affirme que cette partie du pays, occupée par des miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), en provenance du territoire de Djugu, échappe à l’administration de l’État congolais,.

« Depuis le 12 juillet 2020, les miliciens de la CODECO font des incursions répétées dans d’autres groupements de la même chefferie, égorgent et pillent. Le nombre d’armes à leur disposition ne cesse de s’augmenter au jour le jour » peut – on lire dans la correspondance du député.

Le député Gratien Iracan condamne le silence des forces de sécurité congolaise face à cette situation.

Dans le même document, il est renseigné qu’une délégation gouvernementale est deja arrivée dans cette chefferie le 15 juin 2019.

Gratien Iracan accuse une délégation gouvernementale présente dans le coin de « n’avoir pas pu réaliser ses engagements ».

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Kinshasa, dernière étape du périple du cercueil de Lumumba, héros de l’Independence

Deuil national, hommages officiels et populaires suivis de l'inhumation. Ce lundi 27 juin, le cercueil de Patrice Lumumba est...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img