La junte au pouvoir au Mali prête à une transition dirigée par un militaire

Lire aussi

Le Colonel Major Ismaël Wagué, porte-parole du Conseil national pour le Salut du Peuple, a indiqué, lors d’un point de presse à Bamako ce jeudi 17 septembre, que les militaires au pouvoir sont prêts à faire des compromis pour la réussite de la transition.

Après trois jours des concertations nationales, du jeudi 10 septembre au samedi 12, “des avancées ont été observées. On s’est mis d’accord pour la mise en place d’une transition de 18 mois. Une décision qui se trouve consignées dans la charte des concertations nationales” a indiqué à sahutiafrica.net le commandant Baba Cissé, officier de presse.

Lors du point du presse du CNPS, après le mini-sommet d’Accra mardi dernier avec les chefs d’état membres de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), le Colonel Major Ismaël Wagu a précisé la position de la junte au pouvoir. «Nous sommes transparents dans ce que nous faisons. L’aspect de l’embargo va être intégré dans la prise de décision finale pour la décision de la transition. Si nous mettons en place une transition militaire et qu’après analyse nous nous rendons compte que nous ne pouvons pas prendre en compte les effets secondaires de l’embargo, nous allons créer des problèmes au Mali». Après le coup d’état du 18 août dernier, la Cedeao avait décidé des sanctions contre la junte militaire au pouvoir et menacé le pays d’un embargo total.

Les chefs d’état membres de la CEDEAO voudraient que le Mali puisse avoir un Président et un Premier ministre civil. Elle rejette la proposition de transition militaire soutenue par le Conseil national pour le Salut du Peuple.

Pour le commandant Baba Cissé, “un accord a été trouvé sur la répartition des postes et la taille du gouvernement de transition. Le prochain gouvernement ne doit pas avoir plus de 25 membres. L’âge du président devra être compris entre 35 et 70 ans. Il pourra être civil ou militaire”.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Zimbabwe : les infirmières maintiennent la grève malgré une hausse de salaires des autorités

Mardi 28 juin, l'Association des infirmières du Zimbabwe a rejeté la série des stratégies économiques du ministère des Finances...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img