L’Acaj salue l’arrestation du directeur administratif de la maison civile du président Félix Tshisekedi à Makala

Lire aussi

Pierre Mutanga, directeur administratif de la maison civile du président Félix Tshisekedi, est placé sous mandat d’arrêt provisoire à la prison de Makala (Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa) par la justice militaire.

Son arrestation fait suite aux investigations en cours dans l’affaire du démantèlement d’une milice à Kinshasa. La justice militaire reproche à Pierre Mutanga notamment “l’entretien d’un mouvement insurrectionnel”. Mercredi 26 août 2020 dernier, la police de Kinshasa a démantelé une bande de jeunes qui suivait des entraînements militaires dans une parcelle à Kingabwa, un quartier de la commune de Limete.

Lire aussi:

Kinshasa: L’UDPS à la base de la formation d’une milice ?

Georges Kapiamba, président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), salue le travail de la police. «Les investigations de la police se poursuivent. Nous souhaitons que toute la lumière sur cette affaire de milice de Kingabwa soit faite et que les responsables puissent répondre de leurs actes. Nous espérons que Pierre Mutanga aura droit à une justice équitable et que ses droits de défense seront garanties» explique Georges Kapiamba.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img