Le Magal de Touba a vécu, malgré la pandémie

Mardi 5 octobre, la ville de Touba, ville sainte de la communauté Mouride au Sénégal a connu ses affluences des grands rassemblement.

Des dizaines de milliers de musulmans se sont réunis pour le pèlerinage du Grand Magal. «Certains personnes y sont allées juste par défi, comme on parle du Coronavirus. Une façon pour eux de défier la pandémie. Mais, ce sont des risques qu’il faudra gérer après, en cas de contamination», s’inquiète Abdoulaye, un Dakarois dans la quarantaine, qui n’a pas fait le déplacement.

« En ce qui concerne COVID, j’ai vu un bon nombre de personnes suivre les mesures (pour éviter COVID) comme l’a demandé le calife (chef de la confrérie Mouride). Ils portent le masque, respectent les règles, s’éloignent de la société, utilisent le désinfectant pour les mains qui est fourni à l’entrée de la mosquée. Je pense que les mesures sont bonnes » a déclaré Ousman Badgie, un autre habitant de Dakar à Africanews.

Lire aussi :  Covid-19: Le Ministre congolais de la santé dans le viseur de la justice?
Magal de Touba
Quelques personnes lors du Magal de Touba

Malgré la pandémie, des foules nombreuses se sont déplacées pour le rassemblement, l’un des premiers de l’ère Covid.

« Je ne pense pas que la crise du COVID-19 a réduit la fréquentation de la fête du Grand Magal de Touba, comme le montrent les grandes foules dans la ville ces derniers jours. Nous prions Allah de nous accorder chaque année l’opportunité de célébrer le Grand Magal, et de rendre hommage au fondateur du Mouridisme », avance Mame Diarra Wade, une résident de Guédiawaye.

Alimasi Kambale

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Les États-Unis lancent un partenariat médical avec des Etats africains

Les États-Unis ont annoncé un nouveau partenariat médical avec une cinquantaine de pays, la plupart situés en Afrique, dans le but de contrer les...

Au Kenya, Moderna suspend les projets de construction d’une usine de fabrication de vaccins

La société américaine Moderna a annoncé la suspension de ses projets de construction d'une usine de fabrication de vaccins au Kenya, à la suite...

Kenya : la grève des médecins prolongée à la troisième semaine

Au Kenya, la grève des médecins des hôpitaux publics pour leur salaire et la formation, a été prolongée jusqu'à la troisième semaine ce mardi...

L’Onu appelle à l’aide urgente face la menace de la famine au Soudan

Face à la famine et le risque de la malnutrition qui menacent au Soudan, déchiré par la guerre, les Nations unies ont appelé à...

Burkina Faso : une épidémie de grippe aviaire signalée à Ouagadougou

Au Burkina Faso, une épidémie de grippe aviaire hautement pathogène H5N1, a été signalé dans une ferme située à Ouagadougou, capitale de ce pays,...