Le Magal de Touba a vécu, malgré la pandémie

Lire aussi

Mardi 5 octobre, la ville de Touba, ville sainte de la communauté Mouride au Sénégal a connu ses affluences des grands rassemblement.

Des dizaines de milliers de musulmans se sont réunis pour le pèlerinage du Grand Magal. «Certains personnes y sont allées juste par défi, comme on parle du Coronavirus. Une façon pour eux de défier la pandémie. Mais, ce sont des risques qu’il faudra gérer après, en cas de contamination», s’inquiète Abdoulaye, un Dakarois dans la quarantaine, qui n’a pas fait le déplacement.

« En ce qui concerne COVID, j’ai vu un bon nombre de personnes suivre les mesures (pour éviter COVID) comme l’a demandé le calife (chef de la confrérie Mouride). Ils portent le masque, respectent les règles, s’éloignent de la société, utilisent le désinfectant pour les mains qui est fourni à l’entrée de la mosquée. Je pense que les mesures sont bonnes » a déclaré Ousman Badgie, un autre habitant de Dakar à Africanews.

Magal de Touba
Quelques personnes lors du Magal de Touba

Malgré la pandémie, des foules nombreuses se sont déplacées pour le rassemblement, l’un des premiers de l’ère Covid.

« Je ne pense pas que la crise du COVID-19 a réduit la fréquentation de la fête du Grand Magal de Touba, comme le montrent les grandes foules dans la ville ces derniers jours. Nous prions Allah de nous accorder chaque année l’opportunité de célébrer le Grand Magal, et de rendre hommage au fondateur du Mouridisme », avance Mame Diarra Wade, une résident de Guédiawaye.

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : l’armée libère près de 83 civils entre les mains des ADF en Ituri

Au moins quatre-vingt-trois civils ont été libérés entre les mains des combattants des Forces alliées démocratiques (ADF) lors des...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img