Sénégal/Dissolution du Pastef : «c’est la rigueur de la loi» (Macky Sall)

Macky Sall, président du Sénégal, a commenté à la presse, le sujet sur la dissolution du Pastef l’un des partis de l’opposition. « On a fait qu’appliquer là lois dans toute sa rigueur », dit-il dans un entretien à RFI et France 24.

Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), parti de l’opposant Ousmane Sonko, avait été dissous le 31 juillet dernier par le gouvernement sénégalais.

Le ministère de l’Intérieur reproche à ce parti « d’avoir fréquemment appelé ses partisans à des mouvements insurrectionnels, ce qui a entraîné de lourdes conséquences, incluant de nombreuses pertes en vies humaines ».

Les responsables de ce parti rejettent les accusations du gouvernement, ont saisi les juridictions de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour obtenir la suspension de cette dissolution.

« Les parties qui bénéficient de la loi ne peuvent pas appeler à longueurs de journée à l’insurrection. Ils ne peuvent pas poser des actes répréhensifs, condamnés par la loi. Quand un parti sort de ses droits, il est dissout, ce n’est pas la première fois », a déclaré le président Macky Sall.

Le Pastef compte 27 députés sur le 80 qui compte la coalition de l’opposition à l’Assemblée nationale sénégalaise. Le pays se prépare pour les élections présidentielles qui se tiendront en février 2024. Le président Macky Sall a renoncé à un troisième mandat, sa coalition porte la candidature de M. Amadou Ba, actuel Premier ministre.

Joe Kashama

Les plus lus

RDC: « Si rien n’est fait, les Congolais risquent de perdre leur pays » (Charles Onana)

« La situation qui se passe dans l’Est de la République démocratique du Congo n’est pas seulement une question de l’Est. C’est une situation qui...

La Zambie veut travailler avec IRH des Émirats arabes unis dans les mines de cuivre de...

Jeudi 30 novembre, le gouvernement zambien a choisi International Resources Holdings (IRH) des Émirats arabes unis comme nouveau partenaire stratégique dans Mopani Copper Mines,...

Football/Mondial U17 : le Mali s’offre le bronze

Vainqueur face à l'Argentine vendredi 1ᵉʳ décembre en petite finale (3-0), le Mali termine troisième de la Coupe du monde des moins de 17 ans,...

Elim-Can (F) 2024 : la Guinée Equatoriale et la RDC à Malabo dos à dos

Vendredi 1ᵉʳ décembre, la RDC et la Guinée Équatoriale ont fait match nul à Malabo, capitale équato-guinéenne, dans le cadre du dernier tour aller des...

RDC : un éboulement de terre fait la mort d’au moins 5 personnes à Masisi

Au moins 5 personnes ont péri dans un éboulement de terre dans le territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu, Est de la...

Sur le même thème

Guinée-Bissau: la Cedeao condamne les violences qui ont fait deux morts

Au moins deux personnes sont mortes dans les affrontements entre les éléments de la Garde nationale, retranchés dans une caserne du sud de la...

Ethiopie: un groupe Oromo accusé d’avoir tué « de nombreux civils »

Les autorités éthiopiennes accusent le groupe « Armée de libération oromo », un groupe armé installé en Oromia, d’avoir tué “de nombreux civils”. L’attaque de...

La Somalie se félicite de la levée de l’embargo sur les armes par l’ONU

Le président somalien a salué la levée de l'embargo sur les armes contre le gouvernement décidée vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU,...

Présidentielle en RDC : à Kinshasa, Adolphe Muzito en campagne de proximité

Candidat à la présidentielle, Adolphe Muzito, leader du Nouvel Elan, a clôturé sa campagne de proximité à Kinshasa, capitale congolaise, avec des descentes dans...

Guinée-Bissau : situation tendue après la libération de deux ministres par la garde nationale

Les soldats de la Garde nationale de Guinée-Bissau ont libéré jeudi soir deux responsables gouvernementaux, qui avaient été interrogés par la police, avant d'échanger...