Le Zimbabwe lève la suspension des services de prêt des banques

Lire aussi

Ce mardi 17 mai, la Banque centrale du Zimbabwe (RBZ) a levé une ordonnance suspendant temporairement les prêts des banques locales avec effet immédiat. Les banques et les entreprises avaient critiqué cette décision, indiquant qu’elle menaçait la subsistance. Mais les raisons du changement d’avis n’ont pas été expliquées. 

« La levée de la suspension ne s’applique pas aux entités faisant l’objet d’une enquête de la Cellule de renseignement financier (CRF) pour avoir abusé des facilités de prêt au détriment de l’économie. La CRF a, en conséquence, informé toutes les banques des entités concernées », a déclaré John Mangudya, gouverneur de la RBZ dans un communiqué. Il défend également l’action en notant qu’elle était temporaire et visait à contenir l’inflation et à stabiliser l’économie du pays. 

La suspension temporaire a été vivement critiquée par les parlementaires, affirmant que la décision de la RBZ avait causé des pertes dans plusieurs entreprises, dont la Bourse du Zimbabwe (ZSE). 

Cette ordonnance de la RBZ a menacé la survie même des banques du pays et a entraîné un effet d’entraînement sur l’économie, notamment en provoquant des pénuries de marchandises, des augmentations de prix supplémentaires et des pertes d’emplois, selon les économistes. 

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Algérie : la condamnation de Chakib Khelil, ancien ministre de l’Energie, confirmée en appel

Mardi 28 juin, la condamnation à 20 ans de prison ferme par contumace de Chakib Khelil, l'ex-ministre de l'Energie,...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img