Nigeria : l’armée traduit deux officiers en cour martiale pour une frappe de drone tuant 85 civils

Jeudi 2 mai, l’armée nigériane a traduit deux officiers en cours martiale pour une frappe de drone, qui a tué au moins quatre-vingt- cinq civils, a annoncé le quartier général de la défense.

 

Le général Esward Buba, porte-parole du quartier général de la Défense, indique que les conclusions d’une enquête sur la frappe dans un village du nord de l’État de Kaduna montraient que cela n’aurait jamais dû avoir lieu.

 

« L’armée a mené une enquête minutieuse sur l’incident et a engagé des mesures disciplinaires contre les coupables. Ils seraient traduits en cour martiale », a-t-il déclaré.

 

La frappe aérienne du 3 décembre dernier a été l’une des frappes civiles les plus meurtrières. C’est pendant que l’armée nigériane s’appuie de plus en plus sur les attaques aériennes pour combattre les militants islamistes dans le nord-est et les gangs de kidnappeurs armés dans le nord-ouest.

Lire aussi :  Nigéria: Le chef de gang Awwalun Daudawa rend les armes

 

Le mois dernier, une frappe aérienne sur un village du nord-ouest de l’État de Zamfara a tué au moins trente-trois personnes, selon les habitants et un chef traditionnel, lors d’une opération militaire ciblant des gangs de kidnappeurs armés et leurs cachettes.

 

L’armée affirme qu’elle considère à tort le rassemblement religieux des villageois de Kaduna comme celui de bandes criminelles armées et s’est excusée pour cette erreur. Mais, il s’agit d’une série d’attaques aériennes menées par l’armée nigériane qui ont tué des civils.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Au Burundi, Guillaume Bunyoni attend le verdict après son procès en appel

Après son procès en appel, Guillaume Bunyoni, ex-Premier ministre sous le coup d’une condamnation à la prison à perpétuité, attend le verdict dans un...

Tunisie : le tribunal condamne deux journalistes à un an de prison

En Tunisie, deux journalistes ont écopé une peine d’un an de prison pour publication des fausses informations portant atteinte à la sécurité publique mercredi...

Massacre de 2009 en Guinée : prison à vie requise contre Dadis Camara

La prison à vie. Telle est la peine requise par le procureur contre le capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de l’Eta, et six...

Demandeurs d’asile au Rwanda : une organisation des droits humains dépose un recours contre la politique...

L'association de défense des droits humains Asylum Aid a, mardi 21 mai, annoncé avoir déposé une plainte contre la politique britannique visant à envoyer...

Nigeria : un juge refuse la libération sous caution pour la deuxième fois à Nnamdi Kanu

Un juge nigérian a refusé, lundi 20 mai, pour la deuxième fois en deux mois, la libération sous caution à Nnamdi Kanu, leader séparatiste...