Plus de 2000 dollars d’amende contre Le Karmapa pour la chanson “Mama Yemo”

La commission de censure congolaise condamne l’artiste musicien Le Karmapa à payer plus de 2000 dollars d’amende à cause de sa chanson «Mama Yemo».
Selon le site congolais Médiacongo.net, l’artiste musicien dont la chanson est censurée devait être entendu par la commission de censure des chansons et spectacles de la République Démocratique du Congo le vendredi 25 septembre 2020. Il ne s’y était pas rendu, alors que ses sollicitent la levée de l’interdiction de diffusion de la chanson dans les médias et tous lieux publics.

De style Odemba, exécuté en duo avec Sam Mangwana, ancien de OK Jazz et grand nom de la musique congolaise, Le Karmapa «peint» les mauvaises conditions des soins et la mauvaise prise en charge des patients à l’Hôpital général de référence de Kinshasa. L’artiste y raconte le calvaire qu’il a vécu avec un de ses proches, décédé depuis.

Dans cette chanson disponible sur YouTube, l’auteur demande qu’on ne l’emmène pas dans cet hôpital s’il tombe malade. «On risque de me donner des injections avec des piqûres achetées dans les poches de quelqu’un et me donner des médicaments de mauvaise qualité. Si je tombe malade, préparez-moi des infusions, peut-être que je guérirai», a chanté le musicien condamné.

Lire aussi :  RDC-HGRK: Les agents en colère désavouent le comité de gestion 

«Non, non, Mama Yemo, rien ne va. Les toilettes puent, les rats viennent manger les nombrils des bébés, des chats et des corbeaux sont là. Il n’y pas des médicaments» raconte un autre passage.
Pour Mr Elonga, la cinquantaine, «Karmapa, n’est que l’interprète du désarroi des autres. Il ne dit aucun mensonge dans la chanson. La réalité est plus grave que ses paroles. En sanctionnant l’artiste, on ne change pas la réalité. Il y a des pavillons qui ont reçu des aides pour être réfectionnés, mais qui restent dans un état crasseux». Et pourtant cet hôpital, qui a connu ses heures de gloires, est dirigé par d’excellents professeurs.

Lire aussi :  «Je suis Karmapa» message de soutien au musicien Le Karmapa

Dès la sortie d’un petit extrait de la chanson, le corps médical de l’établissement était monté au créneau pour demander que la chanson soit censurée. Le musicien estime quant à lui qu’il a dépeint la réalité pour que les responsables et les autorités puissent prendre des mesures afin de changer les conditions d’accueil, de traitement des malades. Et pour que les conditions de travail des médecins soient améliorées. Afin que l’Etat puisse mieux payer son personnel et mettre à sa disposition le nécessaire.
«Le pouvoir public choisit de sanctionner l’artiste musiciens au lieu d’aller inspecter la réalité dont parle l’artiste» déplore Béatrice, mère de famille hospitalisée à Mama Yemo.
Visiblement, il serait reproché au musicien d’avoir dit tout haut ce que tout le monde dit tout bas.

 

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Plusieurs mois d’attente et de patience pour presqu’un «copier-coller» (Carnet de Christian Gombo)

Plusieurs mois que le likasu autrement appelé noix de kola ou même noix de cola est devenu introuvable. Introuvable et donc cher. Trop cher....

Carnet de Christian Gombo : l’armée recrute des jeunes filles de 18 à 25 ans (Jeune fille,...

Et bien sûr ne sont pas concernées par cette charité de l’Etat : les filles de tous les premiers ministres (actuels comme honoraires), les...

Littérature : «Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours», immersion dans la...

« Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours ». C’est le titre du livre co-écrit et présenté par le professeur...

Break news : Interview avec Monsieur Le Sage (Carnet de Christian Gombo)

-Bonjour Monsieur Le Sage ! -Mes salutations fraternelles en votre endroit et surtout toutes les plaies de l’amour sur votre esprit … -Merci Monsieur Le Sage....

RDC : face à la chaleur, le gouvernement recommande à la population d’éviter de s’énerver…(Carnet de...

Parce qu’au pays tout va bien. Notre économie a atteint le plein-emploi. Conséquences comme tout le monde en RDC en âge de travailler, travaille...