Que peut attendre la RDC du premier Plan directeur d’industrie? 

Le cabinet conseil « Congo Challenge » recruté par le ministère de l’industrie a livré au cabinet du Ministère de l’Industrie les premières grandes orientations de ce qui devait être le  premier plan «Directeur de l’industrialisation du Congo», vendredi 19 février. 

Après la validation du document de politique et des stratégies industrielles (DPSI), le plan d’industrialisation, en chantier, propose une subdivision de l’espace national en 6 grandes zones industrielles. Il est aussi clairement mentionné qu’“aucun  des 145 territoires de l’actuelle administration n’a été oublié” a déclaré Michel Ange Lokoto, directeur général de «Congo Challenge», vendredi dernier devant un panel d’experts du ministère de l’industrie. 

Le plan directeur d’industrialisation permettra aux investisseurs intéressés à la RDC, de disposer d’un outil d’informations actualisées sur différentes opportunités présentes dans les différentes provinces du pays. Selon Michel- Ange Lokota,  ce rapport provisoire, devrait être enrichi par les experts du ministère de l’industrie.

Lire aussi :  RDC/Nord-Kivu : la Lucha condamne l’inaction des forces de l’ordre dans des manifestations

Le Plan directeur de l’industrie, document de politique et des stratégies industrielles, est la déclinaison du document de stratégies pour la croissance et la réduction de la pauvreté de seconde génération, appelé Dscrp dont l’élaboration remonte à 2011. Il est élaboré avec l’appui et l’accompagnement de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel. Le plan directeur de l’industrie permettra de doter le pays d’un tissu industriel dynamique, compétitif, responsable en matière d’environnement et de développement durable. Elle est fondée sur l’élargissement de la chaîne de valeur pour plus d’emplois décents en vue de contribuer à l’éclosion d’une économie diversifiée et compétitive.

Lire aussi :  RDC : le bloc patriotique annonce une marche contre la politisation de la Ceni

Jean Claude Bimwala

Les plus lus

Football/C1-CAF : le choc Mamelodi Sundowns-Mazembe délocalisé à Johannesburg

Le choc entre Mamelodi Sundowns de l’Afrique du Sud et TP Mazembe de la RDC, prévu ce samedi 2 mars, a été délocalisé au...

Est de la RDC : le président Tshisekedi attendu à Luanda

Le président Tshisekedi sera reçu par son homologue angolais, João Lourenço, médiateur désigné de l’Union africaine (UA) dans la crise diplomatique entre la RDC...

En Afrique du Sud, le braconnage des rhinocéros augmente en 2023

En 2023, l'Afrique du Sud a enregistré 499 rhinocéros braconnés. Ce qui représente cinquante-et-un de plus que l'année précédente, a annoncé le gouvernement sud-africain...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Algérie/Football : Vladimir Petkovic sur le banc des Fennecs ?

A 60 ans, Vladimir Petkovic, technicien croate de Bosnie-Herzégovine naturalisé suisse, pourrait devenir le sélectionneur des Fennecs d'Algérie, selon la presse algérienne.   D'après les informations...

Sur le même thème

Au Nigeria, le gouvernement relance les transferts monétaires en faveur de 12 millions de ménages

Lundi 26 février, le Nigeria a approuvé la reprise immédiate des transferts monétaires en faveur de douze millions de ménages vulnérables, selon Wale Edun,...

Rwanda : la Banque centrale maintient son taux directeur à 7,5%

Au Rwanda, la Banque centrale a maintenu son taux d'intérêt directeur à 7,5%, a annoncé son gouverneur lors d'une réunion jeudi 22 février.   John Rwangombwa,...

Au Nigeria, la baisse historique du niveau de la monnaie locale inquiète

Au Nigeria, la chute du naira, monnaie locale nigériane, sur les marchés officiels et non officiels suscite des inquiétudes des investisseurs.   La journée de lundi...

Le Niger, sous sanctions, va fournir du gasoil au Tchad, au Mali, au Burkina et au...

Le Niger, sous sanctions régionales depuis le coup d'Etat de juillet, va fournir du gasoil à plusieurs pays voisins afin qu'ils puissent combler leurs...

En Afrique, l’économie essoufflée à 17, 8% en 2023

L’économie africaine s’est essoufflée en raison d’une inflation estimée à 17,8% en 2023, a indiqué la Banque africaine de développement (BAD) dans un rapport. Cette...