RDC : le commandant des opérations militaires contre le M23 arrêté pour «haute trahison»

Lire aussi

Le lieutenant-général Philémon Yav Irung, commandant des opérations des forces armées congolaises (FARDC) contre les groupes armées dont le M23 dans l’Est de la RDC, est aux arrêts et transféré dans la prison de Makala à Kinshasa dans la soirée de lundi 19 septembre.

Le motif de son arrestation reste inconnu mais des sources sécuritaires disent qu’il serait accusé de haute trahison et de tentative de coup d’Etat.

Contacté par des médias locaux, le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des forces armées congolaises (FARDC), n’a pas voulu répondre.

Commandant de la troisième zone de défense, qui couvre toute la partie est et nord-est du pays, Philémon Yav avait pris mi-juillet la conduite des opérations militaires menées au Nord-Kivu contre le M23. Il avait remplacé dans cette fonction le général Constant Ndima, gouverneur militaire de la province.

Depuis trois mois, les rebelles du M23 occupent Bunagana, une importante localité du territoire de Rutshuru, à la frontière ougandaise. La RDC accuse le Rwanda de soutenir cette rébellion, ce que Kigali conteste.

François Kitoko

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img