RDC: Le délabrement de la nationale numéro 4 paralyse le commerce dans la Tshopo

Lire aussi

La route nationale 4, axe Bofwasende-Kisangani est dans un état de délabrement très avancé. Après des fortes pluies diluviennes qui se sont abattues dans la province Orientale, dans l’est de la RDC, des colonnes de camions de commerçants sont bloqués et ne peuvent plus avancer.

Dans une vidéo parvenue à SahutiAfrica, un conducteur filme la longue file de camions de commerçants transportant des marchandises, pendant que d’autres, avec pelles tentent de trouver une solution et faire passer leurs véhicules. La population déplore l’état dans lequel se trouve cette route principale, essentielle à l’économie de la ville de Kisangani.

«Le délabrement de cette route dure déjà depuis deux mois, suite à des pluies qui se sont abattues ce dernier temps. Il est devenu de plus en plus difficile pour nous de transporter les marchandises et c’est trop risquant pour des villageois qui habitent dans les environs. C’est vraiment inhumain, ce que fait le gouvernement», déplore une commerçante.

Joint au téléphone, Aluta Phileppe, ministre provincial des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction de la Tshopo, indique avoir constaté le dégât sur la nationale numéro 4. «La situation se complique daavantage. Quatre jours passés, j’étais sur place. C’est déplorable, la route est impraticable» se désole-t-il.

L’entretien de la route nationale revient au gouvernement central

D’après le Ministre des ITPR, la situation est tellement mauvaise, que l’intervention du gouvernement centrale est impérieuse.

Aluta Phileppe indique que «le Fonds National d’Entretien Routier (FONER) est le seul « responsable pour réaménager cette route».

Une décision provisoire a été trouvée pour réparer la route momentanément et dégager la route pour ne pas trop plomber les activités économiques qui dépendent des approvisionnement par cette route et dont dépendent aussi en grande partie les recettes de la Province Orientale.

La RN 4 traverse d’Est en Ouest les villes de Beni, Mambasa, Bafwesende, Kisangani, Banalia, Buta, et Bondo. Elle passe aussi par le village de Nia Nia, connu pour ses mines d’or et la réserve de faune à Okapi.

La nationale numéro 4, longue de 1 505,4 km, relie la frontière de Ndu-Bangassou en Centrafrique à la frontière Kasindi-Mpondwe avec l’Ouganda.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Libye/Pétrole : vers la reprise des activités d’entreprises étrangères ?

En Libye, les entreprises étrangères actives dans le secteur des hydrocarbures sont appelées à reprendre leurs opérations d’exploitation et...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img